AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Thranduil



ADMIN - Thranduil
Age : 24 Féminin
Localisation : France (Mirkwood)
Messages : 596


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Dim 25 Jan - 19:09



... ORDER, INSTEAD OF CHAOS

« But there was in Thranduil’s heart a still deeper shadow. He had seen the horror of Mordor and could not forget it. Ever he looked south its memory dimmed the light of the sun, and though he knew that is was now broken and deserted and under the vigilance of the Kings of Men, fear spoke in his heart that it was no conquered forever: it would rise again »

♫ The Trial of Loki ♪

Abandonnée depuis bien des années, l'Ancienne Route des Elfes était en friche et pénible à suivre, mais pas pour ceux qui l'avait tracé. Serpentant parmi les arbres, elle traversait en un point la rivière enchantée, dont les eaux empoisonnées faisaient sombrer dans un profond sommeil quiconque la touchait ou la buvait. Les animaux eux-mêmes s'y égaraient parfois, mais dans son lit gisait davantage d'araignées et d'orques que de bêtes forestières, et plus encore de voyageurs insouciants et importuns. En vérité, il n'y avait qu'une seule façon de traverser cette rivière : utiliser le pont brisé, qui n'était franchissable qu'à cheval ... et rares étaient ceux qui parvenaient à traverser autrement.

Lancé au galop, le grand cerf de Thranduil et les deux chevaux qui l'accompagnaient franchirent la rivière d'un unique bond, martelant de leurs sabots les pavés du sentier. Ils cheminèrent un moment à cette allure, aussi silencieux que rapide. Vêtu de son armure de guerre et d'une simple tiare sur le front, Thranduil avançait toujours plus vers l'ouest où, à la lisière de la forêt, l'attendait un allié dans la guerre qui se préparait, ou dû moins le croyait-il. Il avait avec lui deux de ses gardes royaux, qui chevauchaient chacun un cheval blanc. Plusieurs jours plus tôt, Thranduil avait envoyé une missive au Chef de l'Ordre des Magiciens, lui demandant de se rendre aux frontières du royaume pour une affaire importante. Thranduil n'était pas friand de ce genre de rencontre, et moins encore lorsqu'il s'agissait de magiciens, mais les conséquences de ce qu'il s'apprêtait à faire étaient trop grandes pour ne pas en informer le Conseil Blanc qui, de toute évidence et de tout temps, avait toujours pris les décisions. Pourtant, aujourd'hui, Thranduil avait décidé de prendre les devants : si le Conseil Blanc était encore à l'abri caché dans les Monts Brumeux, son royaume lui souffrait toujours plus de ce qui se préparait dans les contrées du sud et de l'est, et le Roi du Vertbois ne pouvait plus se résoudre à rester sans rien faire.

Lorsqu'ils furent en vue de la lisière de la forêt, les trois cavaliers repassèrent au pas. Bientôt se dessinèrent devant eux l'entrée du vieux sentier qui jadis avait été délimité par deux immenses pierres taillées en forme de ramure. Elles étaient aujourd'hui recouvertes de mousses et de lianes, mais cela ne les privait pas de la gloire qu'elles avaient pu jadis inspirer. Un peu plus loin, juste avant de le début de la Forêt Noire se tenait droit et fière un homme couvert d'un blanc manteau. Nul n'ignorait de qui il s'agissait, et encore moins Thranduil. Le grand cerf et les chevaux s'arrêtèrent à l'endroit même où le sentier commençait, s'immobilisant aux frontières du royaume qui était le leur. Le Roi fut le seul à quitter la frontière, laissant les deux gardes royaux derrière lui. D'un pas lent mais déterminé, le grand cerf s'approcha de la silhouette blanche, jusqu'à arriver à sa hauteur. Là, Thranduil salua le magicien comme il se devait, inclinant bas la tête tout en posant un instant sa main droite le plastron de son armure.

« — Mae govannen, Curunír in Ithryn* » le salua-t-il. Puis, il continua dans la langue commune « Je vous remercie d'être venu Curunír. Il nous faut parler d'affaires importantes » affirma Thranduil « Des affaires qui ne peuvent désormais plus attendre »

Le Roi de Vertbois-le-Grand ne prit même pas la peine de descendre de sa monture, appréciant sans complexe la hauteur qu'il avait vis-à-vis du magicien. Thranduil était un souverain fier et il ne le cachait pas.

« — Je n'abuserai pas longtemps de votre temps, soyez-en assuré. En vérité, l'affaire dont je souhaite vous parler est très simple » assura Thranduil.

Il laissa cependant ses paroles un moment en suspend, attendant de voir la réaction du magicien. Si Thranduil n'appréciait définitivement pas Gandalf, son collègue Saruman avait davantage ses faveurs, mais cela n'en faisait pas de proches amis. Thranduil n'avait pas d'ami, et tout le monde le savait.

Spoiler:
 

_________________

“ It is said that the most beautiful things in this world cannot be seen or touched but only felt with the heart, but there is nothing more blind and deaf than a bleeding heart. Some hearts are not cold, solely broken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t44-thranduil-the-el

Saruman le Blanc



MEMBRE - 01
Age : 21 Masculin
Localisation : Isengard
Messages : 260


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Lun 26 Jan - 22:11

Le soleil était haut dans le ciel et le firmament était dégagé, on pouvait voir des rayons de lumières inonder la plaine qui bordait la forêt Noir, une douce brise caressait les herbes qui dansaient au rythme du mistral venu du Sud, un silence régnait, seuls les cris des oiseux retentissaient. Au loin on pouvait voir un cavalier vêtu de blanc ce rapprocher de la grande et sombre forêt, il s'agissait de Saruman en provenance d'Isengard.

Quelle fut la surprise du Magicien blanc lorsqu'il reçut une missive de Thranduil, grand roi qui n'avait pas pour habitude de faire appel aux mages, ni même à personne d'ailleurs. Celui-ci réclamait la présence du Chef de l'ordre afin de régler une affaire que le seigneur elfe qualifiait d'importante. Curunír en fut fort troubler qu'un dirigeant tel que Thranduil, qui se souciait peux des autres peuples hormi le sien, fassent appelle à lui, la curiosité de Curumo fut suffisamment attisée pour qu'il réponde positif à cette requête.

Saruman ralentit sa monture en vue de la grande forêt qui s'étendait en face de lui, il scrutât un moment les alentour, mais ne perçut rien, pas même un signe de vie, il en conclut qu'il était le premier sur les lieux et décida de mettre pied à terre, il dirigea donc son cheval brun en direction de l'endroit où le chemin des elfes débutait.

Lorsque Curunír fut à porter de l'entrée il se stoppa et d'un geste souple, mais à la fois vif, il descendit de son cheval, réajustât son manteau blanc et se rapprocha du chemin tout en tenant son bâton d'une main, ça démarche était sur et élégante. Une fois assez proche il put contempler les deux immenses pierres taillées en ramure qui servait à délimiter l'entrée du chemin mais aussi les limites du royaume des elfes.

Curcumo n'eut pas à attendre longtemps avant que le son des sabots qui claquaient sur les pavés ne retentisse, la silhouette du grand cerf de Thranduil se dessina et par la suite Saruman put distinguer le convoi dans l'ensemble qui se composait du seigneur et de deux escortes, seul Thranduil s'avança vers le magicien, Saruman le scrutât un moment et s'aperçut que le roi c'était revêtu de son armure de guerre, détaille plutôt étrange à première vue.

Arrivé à sa hauteur, Thranduil ne prit pas la peine de descendre de son cerf, acte que Saruman qualifiait de prétentieux, le seigneur elfe inclina son corps et salua le magicien dans la langue des elfes, Saruman lui rendit la pareille en s'inclinant légèrement et le roi continua en langue commune :

« Je vous remercie d'être venu Curunír. Il nous faut parler d'affaires importantes. Des affaires qui ne peuvent désormais plus attendre »

« — Je n'abuserai pas longtemps de votre temps, soyez-en assuré. En vérité, l'affaire dont je souhaite vous parler est très simple »


Le magicien blanc répondit d'une voix suave, calme et posée :

« Je vous salue grand roi Thranduil, allons quelles sont ces affaires qui requièrent mon attention ? Si cela est aussi important, pourquoi ne pas convoquer le conseil Blanc ? Mais étant donné que je suis présent, je suis sûr que je pourrais vous conseiller comme il se doit. » Saruman était en vérité satisfait d'être le seul du conseil qui sera informé, ça lui donnera une longueur d'avance pour ces projets futur.

Le magicien remontât la saisie de sa main sur son bâton et attendait ce que le seigneur elfes avait à lui dire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t116-saruman-le-blan

Thranduil



ADMIN - Thranduil
Age : 24 Féminin
Localisation : France (Mirkwood)
Messages : 596


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Mar 27 Jan - 19:05



... ORDER, INSTEAD OF CHAOS

« But there was in Thranduil’s heart a still deeper shadow. He had seen the horror of Mordor and could not forget it. Ever he looked south its memory dimmed the light of the sun, and though he knew that is was now broken and deserted and under the vigilance of the Kings of Men, fear spoke in his heart that it was no conquered forever: it would rise again »


Le grand cerf de Thranduil s'immobilisa devant le magicien qui demeurait malgré son âge apparent incroyablement altier et, disait-on, perspicace. Thranduil n'était pas homme à s'embarrasser de faux semblants, aussi mit-il le magicien blanc à l'aise dès ses premières paroles.

« — Allons Curunír, ne me prenez pas pour un idiot : vous savez aussi bien que moi que je n'ai pas voix au chapitre concernant le Conseil Blanc. Je n'y ai jamais été invité et ce n'est sans doute pas par mégarde » affirma Thranduil, amer.

Le Conseil Blanc n'avait jamais mandaté sa présence, pas même lorsqu'il s'agissait de ses propres terres, et si Thranduil n'avait jamais rien dit, il n'en pensait pas moins. Si Elrond avait su garder une place dans le coeur du roi, cet affront quasiment humiliant gardait un goût amer dans la bouche de Thranduil ... sans compter que cela n'avait pas arrangé l'animosité qu'il avait envers Galadriel. De tous les seigneurs elfes, Thranduil était le seul à ne pas posséder d'anneau de pouvoir. Lésé, c'était seul et par ses propres forces qu'il combattait l'Ombre toujours grandissante. N'avait-il pas lui aussi combattu à Dagorlad ? N'avait-il pas lui aussi verser le prix du sang et des larmes ? Qu'avait-il de moins que ces glorieux élus qui se terraient dans leurs royaumes, loin des conflits que son propre peuple éloignait ? C'était là un sujet qui assombrissait le coeur de Thranduil, et blessé dans sa fierté il ne se gênait pas pour le dire lorsqu'on lui demandait son avis.

« — Mais qu'importe » continua le roi « L'heure n'est plus aux palabres de quelques seigneurs. L'heure est à l'action »

La voix de Thranduil était emplie de force et de conviction : de toute évidence, il n'était pas là pour recevoir des conseils ou un quelconque jugement, mais bien pour annoncer ce qu'il avait l'intention de faire, ce qu'il allait faire. Il était grand et fier et sûr de lui, mais il avait appris les leçons de l'histoire et surtout celles qui le concernerait : il n'avait pas oublié les erreurs de son père, Oropher, au cours du premier assaut contre la Morannon, et il n'était pas fou : simplement avisé.

« — Il est temps de chasser l'Ombre du Vertbois et de mettre un terme à ce qui se passe à Dol Guldur avant qu'il ne soit trop tard »

Fallait-il laisser l'Ennemi davantage grandir ? Depuis des siècles maintenant, Thranduil se terrait au nord de son royaume, faisant mine d'ignorer le poison qui s'immisçait petit à petit dans la Forêt Noire. Son royaume perdurait ... mais pour combien de temps ? Dans le coeur de Thranduil demeurait une ombre, car il avait été témoin des horreurs du Mordor et s'en souvenait. A chaque fois qu'il regardait vers le sud ses souvenirs obscurcissaient la lumière du soleil, et bien qu'il savait que ces terres étaient désormais brisées, désertées et sous la vigilance des Rois des Hommes, en son fort intérieur il savait que qu'elles ne resteraient pas conquises : elles s'élèveraient de nouveau. Telle était la nature du Mal.

« — J'ai l'intention de prendre d'assaut la forteresse et d'instaurer ... l'ordre ... là où règne le chaos » affirma Thranduil. A n'en pas douter, l'elfe ne pouvait être plus clair « J'ignore ce que vous en penserez et sous vous me soutiendrez, Curunír, mais telles sont les nouvelles que vous devrez rapporter à Elrond et les autres membres du conseil. S'ils souhaitent m'apporter assistance, qu'ils viennent, mais avec ou sans leur aide ma décision est déjà prise »

Le grand cerf s'agita un moment, ressentait la passion dont faisait preuve son cavalier.

« — Il est temps de rendre au Vertbois ce qui lui appartient » ajouta-t-il simplement.

_________________

“ It is said that the most beautiful things in this world cannot be seen or touched but only felt with the heart, but there is nothing more blind and deaf than a bleeding heart. Some hearts are not cold, solely broken


Dernière édition par Thranduil le Ven 6 Fév - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t44-thranduil-the-el

Saruman le Blanc



MEMBRE - 01
Age : 21 Masculin
Localisation : Isengard
Messages : 260


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Ven 30 Jan - 13:01

Lorsque Thranduil avait abordé le sujet de son absence au conseil blanc et de ces projets pour Dol Guldur, le magicien se rappelait de la raison pour laquelle le seigneur elfes n'avait pas êtes disposé à y siéger, son manque de flexibilité et son entêtement, de plus il n'entendait raison que par quelques personnes. Cette situation à accentuer la rancoeur et la haine que Thranduil éprouvait à l'égard des membres du conseil blanc, ce qui rendait le contacte plus difficile et Curumo ne fut pas surpris de voir que le roi eu fait appel à lui, même si Saruman n'avait guère apprécié qu'on le prenne pour un messager. C'était bien le pragmatisme qui permettait un plaidoyer entre les deux hommes qui avaient du sens, de plus les deux partageaient secrètement un mépris pour Gandalf.

Quand a la question de Dol Guldur, les projets de Thranduil à son égard étaient en contradiction avec les plans de Saruman, il était clair pour ce dernier qu'il devait faire ce qu'il pouvait pour dissuadé le seigneur elfes d'exécuter ça campagne, car ce qui renforce Sauron renforcera aussi le magicien dans un futur proche, il était donc impératif pour l'istari de tenir tête au seigneur.

Quand il eut fini de parler, Saruman réfléchit un instant aux mots qu'il allait employer avant de parler, il passa sa main dans sa barbe et pris la parole afin de répondre, sa voix était plus dure :

« Voilà une noble quête qui ne sera pas aisée d'accomplir, étant donné que je suis-là, je me permettrais de vous tenir conseille même si vous paraissez décider à tenir votre idée. »

« Ce n'est pas sans vous rappeler que ce lieu a été souillé par une puissante magie noire ? Vous pouvez toujours mener votre croisade en éliminant tout ce qui peux être de l'ordre du physique, mais Sauron y a résidé et y a laissé ça marque, le mal y sera toujours à l'oeuvre. Pour preuve nous l'avons chassé, est-ce pour autant que sa noirceur a disparu ? Ou alors peut-être avez-vous omis de nous dire que vous possédiez le pouvoir de purifier un tel endroit ? J'en fais appel à votre sagesse, supprimer les êtres qu'y si trouve, faite la surveiller, mais je vous déconseille d'y résider, car même si la volonté des elfes est forte, le mal peut aisément briser des esprits et lui aussi dispose du temps comme allié »

En vérité le magicien voulait plus servir ces intérêts plutôt que d'aider le roi, même si dans ces sages paroles il avait en partie raison, mais Curumo sait que Thranduil n'en ferait qu'à sa tête et il se devait d'en informer le conseil blanc en espérant que ceux-ci ce rangeraient derrière lui pour dissuader le Roi. Pour l'heure le magicien se devais de tenir tête à Thranduil et reprit son sermon tout en se tenant appuyer sur son bâton.

« Que compter vous faire de cet endroit ? L'ombre y réside toujours, certes elle peut grandir, mais je doute fort qu'elle ce propage sans que vous vous en aperceviez. »

Saruman lança un regard interrogatoire à son interlocuteur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t116-saruman-le-blan

Thranduil



ADMIN - Thranduil
Age : 24 Féminin
Localisation : France (Mirkwood)
Messages : 596


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Sam 31 Jan - 22:38



... ORDER, INSTEAD OF CHAOS

« But there was in Thranduil’s heart a still deeper shadow. He had seen the horror of Mordor and could not forget it. Ever he looked south its memory dimmed the light of the sun, and though he knew that is was now broken and deserted and under the vigilance of the Kings of Men, fear spoke in his heart that it was no conquered forever: it would rise again »


Le cœur de Thranduil était empli de haine envers de nombreuses choses, et plus encore envers l’Ombre et l’Ennemi qui, de tout temps, avaient été les investigateurs de tous les maux dont avait souffert la Terre du Milieu et, plus spécifiquement, les Eldars. Si Thranduil avait longtemps été aveugle à ce qui se passait sur ses propres terres, il ne l’était plus aujourd’hui, contrairement, semblait-il, au magicien blanc. Le Seigneur de Vertbois-le-Grand ajusta sa prise sur la bride du grand cerf avant de répondre à Saruman.

« — Le fait est qu’elle se propage déjà, Curunír. Ne voyez-vous pas ? Tout ce qui se trouve au-delà de l’ancienne route des elfes – et donc de notre protection – est infesté d’orques, d’araignées et d’autres malfaisances dont nous nous passerions tous »

Affirma Thranduil. L’étrange mage de Rhosgobel lui-même l’avait remarqué, aussi les paroles de Saruman étonnèrent-elles quelque peu le seigneur elfe. Si cet énergumène de Radagast s’en était aperçu, comment le Mage Blanc pouvait-il l’ignorer ? Le Vertbois n’était certainement pas la première préoccupation du Chef des Istari et Thranduil n’avait pas la prétention de l’espérer, en revanche surveiller la propagation de l’Ombre était sa principale mission et le seigneur elfe ne l’ignorait pas.

Dans l’esprit de Thranduil tout était déjà prêt, si ce n’était quelques détails d’ordre technique qui viendraient en temps voulu … car il le savait, il ne fallait jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Dol Guldur était une forteresse, mais Thranduil n’oubliait pas qu’elle avait jadis été Amon Lanc, la capitale du Vertbois, que son père avait érigé avant que l’Ombre ne s’en empare. Rien ne subsistait de ce qu’elle avait jadis été et l’Ennemi l’avait rebâtit dans son intégralité, mais les souvenirs de Thranduil demeuraient intacts : Amon Lanc avait été bâtis sur une colline vierge de tout arbre, ce qui la rendait facilement repérable … et tout aussi inapprochable de manière furtive. Personne ne pouvait s’y rendre par surprise : une sentinelle postée sur ses remparts pouvait voir n’importe quel homme ou armée s’approcher de prêt ou de loin. Si Thranduil voulait prendre Dol Guldur, il devait le faire par la force, et au fond de son cœur intrépide demeurait une question : en était-il capable ? Le seigneur elfe n’oubliait pas la cuisante défaite d’Oropher aux pieds de la Morannon …

« — Je n’ai pas l’intention d’y résider » affirma Thranduil « Savez-vous ce que l’on fait à un membre gangréné ? » le seigneur elfe fit une courte pause avant de continuer « On le coupe »

Thranduil n’était pas homme à faire des concessions ni dans la demi-mesure : il savait faire ce qui devait être fait, dû moins le plus souvent. Le seigneur elfe n’avait pas l’intention de faire reculer l’Ombre : il avait l’intention d’y mettre un terme. Définitivement et irrémédiablement.

« — Lorsque Dol Guldur sera prise, je la ferai raser. Pierre par pierre s’il le faut je la ferai sombrer dans la non-existence, là où est sa place »

Si Thranduil était connu pour ses nombreux défauts – notamment pour son caractère – tout le monde s’accordait sur le fait qu’il était un adversaire redoutable. Une fois en marche, sa détermination était sans limite et rare étaient ceux qui pouvait l’en détourner. La force de ses convictions était telle qu’une fois lancé, Thranduil ne s’arrêtait plus, même si cela pouvait le mener à sa perte. Le Roi de la Forêt Noire vivait dans la passion, une passion qui était parfois lente à s’embraser mais qui, une fois en flamme, ne s’éteignait plus. D’aucuns l’auraient confondu en cela avec Oropher, et bien que les motivations de Thranduil étaient quelque peu différentes, force était de constater qu’ils avaient raison : Thranduil n’était pas le fils d’Oropher pour rien.

_________________

“ It is said that the most beautiful things in this world cannot be seen or touched but only felt with the heart, but there is nothing more blind and deaf than a bleeding heart. Some hearts are not cold, solely broken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t44-thranduil-the-el

Saruman le Blanc



MEMBRE - 01
Age : 21 Masculin
Localisation : Isengard
Messages : 260


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Mar 3 Fév - 16:04

Le royaume de Thranduil avait toujours été hors de la juridiction du conseil blanc, le seigneur elfes n'était pas le plus diplomate, mais il faisait ce qui était juste ou bon pour son peuple et cela le conseil ne pouvait l'ignorer c'était entre autres l'une des raisons pour laquelle l'ordre avait cessé depuis longtemps les communications si ce n'est que pour quelques affaires, mais Saruman avait toujours renié ce manque de dialogue, car il savait que cela mènerait dans des situations telles que celle-ci, Dol Guldur était bien sûr les terres du Roi Thranduil et donc Saruman ne pouvait que porter conseil sans agir, une bien mauvaise réalité que Curunir avait du mal à diriger, toute cette histoire allait être des avantageuses pour le magicien blanc, il s'empressa de répondre tout en ce déplaçant légèrement afin de se rapprocher du seigneur elfe :

« Ho je ne l'aie que trop vu, doit-je vous rappelez que nous avion chasser une partie du mal de cette sombre forteresse »

Curumo avait très peu d'espions dans ce royaume, voire pas du tout, cette forêt porte un maléfice très ancien que Saruman préfère délaisser pas par crainte, mais par complexité et afin de ne pas perdre des espions, il laissait bien entendu les elfes s'occuper de leurs problèmes.

« Je ne peux encourager une telle décision, mais je ne peux pas non plus la discréditer, je ne me suis pas penché sur les questions, quelles sont les conséquences d'un tel acte ? J'espère que vous avez longuement mûri sur la question Roi Thranduil et quelles ne seront pas trop grande a canalisé ! »

Il était clair que la destruction de la forteresse engendrait une réaction de la part de l'ennemi, Saruman n'en espérait pas moins de la part de Sauron. Mais Saruman savait que Thranduil était un redoutable adversaire, empli de volonté comme lui et difficile a persuadé, mais il ne se rangera jamais du côté du mal, voilà une des raisons pourquoi Saruman préfèrerait que Dol Guldur reste intacte afin de porter par la suite un gros coup à la forêt noire, ce qui était plutôt mal parti.

« Et bien je ne puis vous retenir plus longtemps à moins que vous avez encore quelque chose à me dévoiler !? » Saruman avait accompagné sa phrase avec un geste de la main.

Il restait encore une question à éclaircir que le magicien blanc ne voulait pas aborder, comment Thranduil allait-il s'y prendre pour défaire la roche ? À l'aide de ces hommes ? Non cela demanderait beaucoup trop de temps et d'effort.

Curumo songeait fortement à faire espionner de plus en plus Thranduil, il n'aimait pas trop ces agissements en marge des autres.

(Hrp : dessolé pour la longueur et le retard^^)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t116-saruman-le-blan

Thranduil



ADMIN - Thranduil
Age : 24 Féminin
Localisation : France (Mirkwood)
Messages : 596


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Dim 8 Fév - 0:54



... ORDER, INSTEAD OF CHAOS

« But there was in Thranduil’s heart a still deeper shadow. He had seen the horror of Mordor and could not forget it. Ever he looked south its memory dimmed the light of the sun, and though he knew that is was now broken and deserted and under the vigilance of the Kings of Men, fear spoke in his heart that it was no conquered forever: it would rise again »


Citation :
Aucun soucis ^.^

De toute évidence, Thranduil n’avait pas le soutient du Magicien Blanc, et il douta de ce fait d’obtenir celui d’Elrond et encore moins de la Lorien. Saruman était le chef du Conseil et son influence sur ce dernier était grande … le Roi de la Forêt Noire n’avait plus qu’à espérer sur la clairvoyance du seigneur d’Imladris ou de compter sur ses propres forces ce qui, à n’en point douter, était sa seule véritable option. Cela faisait des millénaires qu’il faisait cavalier seul, pourquoi l’avenir serait-il différent ?

« — Chaque chose en son temps, Ithron*. Vaincre ce qui se trouve à Dol Guldur est une chose, le garder à distance une autre. Je n’ignore pas les conséquences d’une telle campagne, mais il sera toujours temps de réfléchir à la question quand elle se posera » répondit simplement Thranduil, la voix non dénuée d’une certaine assurance « Si d’aventure elle se pose » ajouta-t-il finalement.

Car il était conscient qu’un tel projet n’aurait pas forcément une issue favorable. Dol Guldur était une place forte de l’Ennemi et sa conquête ne serait pas aussi facile que les chasses à l’orque qui avaient lieux à Vertbois-le-Grand. Bien que d’apparence abandonnée, la forteresse était gardée par plus que des orques et Thranduil le savait bien, mais son cœur ne craignait pas un tel péril. La réserve du magicien blanc était légitime, mais que savait-il réellement de l’Ombre ? Peu de chose en réalité … les Istari avaient toujours vécus au Pays des Valars aux côtés des Seigneurs de l’Ouest : ils n’avaient pas connus le règne du Noir Ennemi en Arda … contrairement à lui. C’était une chose d’avoir entendu parler, une autre que d’avoir vécu. Le Royaume Bienheureux avait lui aussi connu ses jours sombres, mais ils n’étaient rien en comparaison à la nuit sans fin dans laquelle le Seigneur Ténébreux les avait tous plongé avant que les Puissants ne se décident enfin à venir. Thranduil n’avait pas oublié, et il n’était pas le seul.

Thranduil et le Magicien Blanc n’avaient plus grand-chose à se dire et ils s’apprêtèrent à se quitter lorsque le Roi du Vertbois interpella une dernière fois le vieil homme.

« — Oh et, Curunír … si vous aviez connaissance d’une quelconque arme de destruction en provenance des terres de l’ombre, vous m’en feriez part, n’est-ce-pas ? Contrairement à certain, je n’hésiterai pas à user des armes de l’Ennemi contre ses propres forces » certifia Thranduil.

Œil pour œil, dent pour dent, telle était la ligne de conduite de Thranduil en temps de guerre, et même en dehors. Le seigneur elfe n’ignorait pas les capacités du magicien dans ce domaine : ses connaissances dans l’art du métal et de la forge, bien que quelque peu discrètes, demeuraient avérées, et cet art combiné à la magie rendait très souvent les choses indéniablement … palpitantes.

Spoiler:
 

_________________

“ It is said that the most beautiful things in this world cannot be seen or touched but only felt with the heart, but there is nothing more blind and deaf than a bleeding heart. Some hearts are not cold, solely broken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t44-thranduil-the-el

Saruman le Blanc



MEMBRE - 01
Age : 21 Masculin
Localisation : Isengard
Messages : 260


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Mar 10 Fév - 14:14

Saruman écoutait le discours de Thranduil, même s'il était un grand Roi le magicien Blanc ne l'aimait guère, enfin il ne le montrait pas, avoir une relation avec un seigneur aussi imprévisible ne peux être que bénéfique ou bien néfaste selon la tournure que pouvait prendre les évènements. Quoi qu'il en soit la discussion semblait touchée à sa fin et se terminerait sur un désaccord en bonne convenance sans vraiment d'accroche, en vérité Thranduil disposait d'une sagesse propre à lui qui lui permettait tout de même de discuter sans en arriver à haussez la voix, ce que peu de leaders son a même de faire.

Saruman était sur le point de s'en retourner en Isengard, mais le seigneur elfes semblait avoir une dernière requête à son égard ! Lorsqu'il demanda si Saruman détenait des armes de destruction ou du moins la connaissance. Le regard de Saruman ce crispât, puis il reprit un visage attrister :

« J'ai effectivement quelque connaissance en la matière, mais toutes mes expériences n'en sont qu'à des stades de développement, je n'aie en aucun cas le moyen de vous satisfaire dans vos attentes et puis dans le cas contraire je n'aurais nullement le droit de vous aider par toute une panoplie de contraintes »

Évidemment il s'agissait d'une fourberie, Saruman était passé maître dans la forge et l'ingénierie depuis bien longtemps grâce à ces connaissances et avait déjà inventé des armes redoutables, mais ne voulait en aucun cas partager, qui plus est avec un elfe qui projette un plan à l'encontre des intérêts du magicien Blanc, non Saruman préférait garder l'effet de surprise pour lui, ça lui donnera une longueur d'avance sur ces ennemis, assurément !!

Saruman ce dirigeât vers son cheval et d'un geste vif il y remontât dans un léger hennissement de la part de la monture, réajustant son manteau blanc et tenant fermement son bâton il s'adressa à Thranduil d'une voie enjouée :

« J'ai encore une longue route vers Isengard où j'ai fort à faire, mais soyez-en assuré, nous nous reverrons très bientôt mon ami »

Curunir frappa de son bâton et le cheval ce mit aux galops dans la direction opposera de la forêt noire, le vent soufflait toujours et le soleil était déjà trop bas dans le ciel. Saruman n'avait aucunement prévu que Thranduil allait commettre une telle action, cela perturba fort Curumo qui déjà matérialisait de nouveaux plans, décidément ce seigneur elfes lui causerait des problèmes pendant encore longtemps.

Toutefois, cet entretien c'était montré très instructif, mais Saruman n'était pas prêts de ce dévoile au grand jour et il se devait de prévenir le conseil Blanc, car il avait encore besoin de la confiance de ce eux-ci. C'est donc avec mépris que Saruman quitta les frontières du royaume de Thranduil, les pensées inondées de noirs projets.

Fin


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t116-saruman-le-blan

Thranduil



ADMIN - Thranduil
Age : 24 Féminin
Localisation : France (Mirkwood)
Messages : 596


Feuille de personnage
Héros: Niveau 4
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   Mer 11 Fév - 20:26



... ORDER, INSTEAD OF CHAOS

« But there was in Thranduil’s heart a still deeper shadow. He had seen the horror of Mordor and could not forget it. Ever he looked south its memory dimmed the light of the sun, and though he knew that is was now broken and deserted and under the vigilance of the Kings of Men, fear spoke in his heart that it was no conquered forever: it would rise again »


Juché sur son grand cerf, Thranduil observa un moment le vieux magicien partir, le regard chargé d’animosité. Il le vit s’éloigner et disparaître dans le lointain, unique point blanc perçant l’horizon. Le Roi du Vertbois se demandait lequel des magiciens il détestait le plus … la Terre du Milieu n’en connaissait que trois et aux yeux de Thranduil cela était amplement suffisant. Aujourd’hui, sa rancœur envers eux n’en était que plus grande. Ils semblaient, étrangement et irrémédiablement, porter le destin d’Arda sur leurs épaules et pensaient, de ce fait, avoir contrôle sur toutes les choses qui existaient … pourtant, et Thranduil le savait, les grands tournants de l’histoire n’étaient jamais écris par un seul héros mais bien par des milliers d’hommes. Cela avait toujours été, et cela serait toujours.

Finalement, Thranduil s’arracha enfin à sa lugubre contemplation et d’un coup de bride fit faire demi-tour au grand cerf, rejoignant les deux elfes qui attendaient toujours à l’entrée de la forêt. L’un d’eux avait les cheveux bruns et le port altier, et monté sur un destrier blanc il regarda le roi revenir. Il s’agissait d’Elhadir, et son regard appuyé suivit le roi jusqu’à son arrivée. Silencieux, il n’eut pas besoin d’ouvrir la bouche pour obtenir les réponses aux questions qu’il se posait.

« — Nous n’aurons pas le soutiens du Magicien Blanc » résuma Thranduil en faisant repasser sa monture au pas « Je pressens que nous devrons nous débrouiller seul » Le cerf s’arrêta un moment aux côtés du cheval d’Elhadir
« Comme toujours »

Elhadir resta un moment sans rien dire, accusant la nouvelle qui lui apportait son roi. Ses doigts se resserrèrent sur les rênes de sa monture, puis il déclara simplement :

« — Elrond viendra »

Mais Thranduil n’était pas de cet avis.

« — Pourquoi viendrait-il ? » demanda Thranduil « Pourquoi risquerait-il la vie de ses hommes pour une terre qui ne lui appartient pas ? Quand bien même l’envie lui viendrait, le Magicien aura tôt fait de lui empoisonner l’esprit de paroles apocalyptiques »

Elrond n’était pas un seigneur influençable et avait sa propre volonté, mais les Istari – et plus particulièrement Saruman – semblaient avoir sur lui une certaine autorité. Les Anciens disaient qu’ils étaient les envoyés des Valar sur le Monde, leurs ambassadeurs, et que tous leur devaient, de ce fait, respect et allégeance. Mais Thranduil, lui, n’y croyait pas. Le fait était que Thranduil ne croyait pas en grand-chose.

Après un moment de réflexion, Elhadir proposa la chose la plus censé qui soit.

« — Ne serait-il pas plus sage d’abandonner cette campagne ? »
« — Non » répondit sévèrement Thranduil « C’est notre terre, et nous la reprendrons »

A son tour, le roi rajusta les rênes de sa monture et s’apprêta à repartir.
« — Thranduil ! » interpella Elhadir. Il resta un moment silencieux, attendant d’obtenir toute l’intention de son roi. Le seigneur de Vertbois-le-Grand l’avait dépassé, si bien qu’ils ne se voyaient désormais plus – car Elhadir ne se retourna pas tout de suite « N’oublie pas comment ni pourquoi ton père est mort. Ne fais pas les mêmes erreurs que lui … »

Il y eu, de nouveau, un instant de silence, et le capitaine de la garde su alors que ses mots avaient été entendus. Thranduil était un homme loquace et ses silences signifiaient beaucoup de choses.

« — Ce n’est pas une erreur, Elhadir, c’est ce qui doit être fait. Nous mettrons à genou cette forteresse, ou nous mourrons en essayant » déclara le roi.

Thranduil n’avait plus rien à perdre.



THRANDUIL : 5 RPs (+50 PO)
SARUMAN : 4 RPs (+40 PO)
Pas la peine d’aller faire la demande, je crédite tout de suite ^.^
Mercii pour le RP ! ♥

_________________

“ It is said that the most beautiful things in this world cannot be seen or touched but only felt with the heart, but there is nothing more blind and deaf than a bleeding heart. Some hearts are not cold, solely broken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t44-thranduil-the-el

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is about Order, instead of Chaos (SARUMAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lord Of The Rings RPG :: LA TERRE DU MILIEU :: 
LA FORÊT NOIRE
 :: Vertbois-le-Grand
-