AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Nord brûle-t-il ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Le Nord brûle-t-il ?   Mer 18 Mar - 10:01

A son retour au camp, près de FORNOST, après les recherches de son père, Donadorn ressent des sentiments contradictoires : un vide immense laissé par la disparition de son père et, au fond de ce vide, une lueur, une chaleur, un espoir : celui d'être enfin quelqu'un d'utile, ce qui permet de donner un sens à sa vie.

Mais pour l'heure, Donadorn a des préoccupations plus prosaïques : retrouver les siens et leur narrer ce qu'il lui est arrivé.
L'accueil est tel qu'il l'a toujours vécu : sa mère digne mais soucieuse de l'accomplissement de ses devoirs ; son frère, cachant mal la joie de revoir le seul ami qu'il ai jamais eu sous des moqueries et des calembours.
Le soir même de son retour, en mangeant un bon repas préparé par sa mère, Donadorn raconte sa quête avec gravité et une pointe de vanité. Il est tellement content de montrer à ce qu'il reste de sa famille ce qu'il est capable de faire tout seul : rester dans le froid et l'obscurité, à veiller non seulement à la sécurité du groupe mais aussi à rechercher toute information pour permettre à celui-ci d'accomplir sa tache. L'alcool aidant, il s'endort, pour la première fois peut-être de sa vie, content de lui.

Passé ce moment de plaisir et d'autosatisfaction est vite brisé par les réalités de ce monde. Le lendemain matin, alors que Donadorn s'éveille lentement des brumes de la veilles, Elgebel, un Rôdeur ayant participé à la traque de son père, vient le voir peut après son réveil :

Bonjour Donadorn. Nous avons besoin de toi. Pendant que nous recherchions ton père, plusieurs autres groupes de Rôdeurs ont repéré une augmentation anormale des orques, ouarges et autre créatures de l'Ombre parcourant l'ancien royaume. Cela inquiète au plus haut point notre chef.
Il a décidé d'envoyer plusieurs groupes en patrouille pour avoir plus d'informations. Quand à toi, tu es envoyé à l'ancienne tour d'Amon Sûl pour y établir un veille. Prépare toi à ce qu'elle soit longue car peu de personnes ont pu être mobilisées dans l'immédiat. Tu part dans l'heure.
Néanmoins, dès que possible, nous t'enverrons de l'aide.
Bonne chance et que les Valars soient avec toi.


Laissant de côté la tristesse de quitter les siens à peine les avoir retrouvé, Donadorn prépare ses affaires : son arc, ses flèches, son épée et son poignard et sa musette contenant divers effet.
Ses adieux à sa famille reste digne malgré l'émotion contenue, car c'est sa première mission seule. Mais Donadorn ne peut se permettre d'avoir peur.

Pour atteindre le plus rapidement l'ancienne tour de guet, Donadorn décide de prendre le chemin le plus direct, direction sud-est, plutôt que de prendre le chemin vert jusqu'à BREE puis la vieille route de l'Est. Cela lui permettra aussi de détecter d'éventuelles traces laissées par des serviteurs de l'Ombre. D'après ses estimations, son chemin doit durer environ 8 jours et 7 nuits.

Ses premiers pas le mènent sur une terre de landes désertes. Aucun point haut, à part quelques arbres, pour permettre d'observer les environs. Mais aucun obstacle non plus pour masquer la vue... et pour se cacher. Au loin, légèrement sur sa gauche, Donadorn peut apercevoir les collines du vent, qu'il compte bien éviter. Il ne constate que peu de traces de passages, à part quelques rares restes de feu de camp et de repas.
Le temps est clément en ce printemps, mais les nuit sont un peu fraiches. Pour éviter d'attirer l'attention, Donadorn n'allume aucun feu et se cache au milieu des buissons pour dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Jeu 19 Mar - 0:12

Ce fut par un matin calme et paisible que je m'évaillais au sein du campement de rôdeurs que j'avais rejoins depuis des années maintenant. Je sortis à l'extérieur et respirais le bon air frais.

- Ah ! Une nouvelle journée commence !

J'adorais le matin. Sauf lorsque le jour précédent avait été dure et que j'aurais préféré dormir jusqu'à ce que le soleil se pointe à son apogée dans le ciel. Ces cas se trouvaient rares mais cela se produisait. Que voulez-vous, personne n'est parfait.
Je me fis une petite toilette rapide mais cruciale. Aucune mission d'espionage camouflée ne m'avait été confiée donc j'avais pris soin de faire attention à mon image. J'étais rôdeuse, mais également une femme. Et puis, comme je n'avais pas non plus l'intention de chasser, il n'y avait aucune raison de modifier les odeurs de mon corps. Habillée et équipée, car la vie est faite de surprises, je me préparai à quitter le campement. Plusieurs mètres après ma sortie, un rapace me survola de près. Je le vis continuer son vol mal habile jusqu'à l'entrée cachée du campement. Je reconnus l'un des messagers utilisés pour la transmission d'informations d'un camp à un autre.


- Qu'est-ce qui lui prend ? Il est manchot ou quoi ?

Quelque chose à l'intérieur de moi me disait que mes plans allaient être modifiés à la dernière minute. Attisée par la curiosité d'une possible "mauvaise" nouvelle, je retournai sur mes pas. Aussitôt, le rôdeur qui m'avait jadis amené en ces lieux et "enrôlé" s'avança vers moi. Je sentis les ennuis comme l'odeur de la mort après un carnage.

- Tu comptes partir quelque part ?
- Je suppose que répondre "oui" ne servirait à rien, n'est-ce pas ?
- Nous avons besoin d'une reconnaissance à la tour d'Amon Sûr. D'après les dernières informations reçues, il y aurait une forte agitation là-bas. Une agitation "noire". Nous avons besoin d'y receuillir un maximum d'informations. S'il se prépare quelque chose, nous devons être au courant pour mieux appréhender la suite.
- Amon Sûl ? Personne d'autres ne peut y aller ?
- Ne fais pas ta tête de cochon Judith ! Tu sais, tout comme nous, que tu as déjà parcourus ces terres et que tu a rencontré... Enfin soit. Tu es la plus qualifiée pour cette reconnaissance. Alors équipe-toi comme il faut et pars de suite.
- Je vais en avoir pour des jours. Et encore, je ne suis pas paresseuse.
- L'un des compagnons retourne auprès de sa famille pour quelques temps. Il part à cheval et doit passer aux abords de Fornost. Il te déposera et par la suite, tu continuera par ton propre chemin. Cela te convient-il ?

Je haussais les épaules car cette question était mal placée. Répondre "non" n'aurait servi à rien. Les ordres étaient les ordres, point à la ligne.

Je préparai des affaires supplémentaires et quelques vivres simples. Mon arc sur l'épaule me permettrait de me nourrir à plus long terme. J'accompagnai donc le rôdeur jusqu'aux abords de Fronost et ce dernier partit comme si nous venions à peine de nous rencontrer. Si certains rangers devenaient des compagnons de voyages au fil des années, je préférais ne pas trop étaler ma vie ni écouter celle des autres. Il suffisait que l'on se fasse capturer pour que nos familles soient des instruments de pression. Il y avait longtemps que je n'avais plus vu ma fratrie et c'était mieux comme cela. Qu'ils me croient morte, un bien pour un mal.

Durant ma marche, je ne cessais de repenser à ma mission. Une agitation "noire" n'était pas bon signe. Cela concernait orques, gobelins, ouargues, araignées ou autres et même... ces esprits de l'ombre. J'espérai de tout coeur ne pas m'en approcher une nouvelle fois même si, au fond de moi, j'attendais cette deuxième rencontre avec impatience. Sans vraiment savoir pourquoi.

Un matin suivant, très tôt, avant même que le soleil ne pointe parfaitement ces premiers rayons, je choisis de poursuivre le pélerinage. L'excitation de savoir ce qui se passait à Amon Sûl m'ennivrait à me faire perdre le sommeil. Plongée dans mes pensées, je perdis un moment d'attention, regardant les environs, arbres et buissons, sans même vérifier s'ils étaient habités...

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Jeu 19 Mar - 20:29

Au bout de trois jours de marche, Donadorn commence à voir sur sa droite la limite nord du marais de l'Eau aux Cousins. Il sait qu'il doit passer sur une mince bande de terre entre le marais et les collines du vent sur sa gauche. Ces dernières forment une longue chaine de hauteurs, comparable à une chaine montagneuse de faible altitude, et se terminant par le mont venteux, connu aussi sous le nom d'Amon Sûl.
De cette fière tour de garde de l'ancien royaume d'Arnor, il ne reste qu'une colline applatie, dont les quelques vestiges des constructions humaines sont à moitié ensevellis par la végétation.
Il n'a encore constaté aucune trace d'activité suspecte, ou du moins rien provenant avec certitude de l'Ombre. Le paysage ne change guère, ni le temps d'ailleurs...

Le jour suivant, il atteint l'étroite chaussée. Alors qu'il s'est toujours nourri de chasse et de cueillette, Donadorn sait que cela ne sera pas possible en ce lieu. Il sent un changement dans l'air et sur la terre : le sol est plus humide, la végétation moindre et une odeur nauséabonde se répand dans l'air. Sur une telle terre il est plus difficile de détecter la moindre de trace de passage.
Enfin des moustiques volent dans les airs et attaquent Donadorn, le jour et la nuit. Pour toute ces raisons, il décide de forcer l'allure et de ne pas s'arrêter pour dormir afin d'atteindre le plus vite possible le mont venteux dont il aperçoit les premières pentes.

Après une journée et une nuit de marche rapide, Donadorn atteint les contreforts des collines du vent. Sentant la fatigue l'atteindre, il se dit qu'il devrait prendre quelques heures de repos avant de continuer. La nécessité de se trouver un abri et l'absence de trace exploitable sur le sol le poussent à se rapprocher de la chaine de collines et à entamer l'ascension de celle la plus proche. Leurs pentes ne sont pas trop abruptes et des rochers ainsi que des fourrés parsèment leurs flancs. Donarorn sait qu'il peut trouver un peu de gibier et de fruits comestibles en ses lieux.
A l'abri sous un rocher, il s'endort quelques heures pour se réveiller en début d'après midi. Il grimpe jusqu'au sommet afin d'y passer la nuit. Lorsqu'il y arrive, il fait encore jour. Il décide d'en profiter pour observer les alentours. Alors que le soleil commence à se coucher, il remarque au loin, venant de la même direction que lui, une silhouette solitaire, qui se dirige aussi dans la même direction !
Avant que l'obscurité n'envahisse l'horizon, il lui semble que la mystérieuse silhouette s'arrête.

Méfiant devant l'inconnu, mais en même temps curieux, il décide de se cacher dans une petite grotte formée sous un amas de rocher et de masquer l'entrée par un buisson qu'il a coupé. Ainsi si l'inconnu décide de continuer sa route, Donadorn pourra le détecter sans être lui même trouvé. Néanmoins, il sort de leur fourreau son épée et son poignard, qu'ils gardent dans ses mains, afin de se défendre le plus rapidement possible.
C'est dans cette position qu'il s'endort, après avoir mangé son lapin cru et ses baies sauvages.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Ven 20 Mar - 0:00

Je poursuivai mon aventure tout en me demandant ce que la tour me réserverait. J'enrageai un peu de ne pas avoir reçu une mission de conquête car la baston me manquait un peu. La dernière fois, j'avais accompagné un groupe de rangers à la poursuite d'une meute de ouargues. Suite à une stratégie commune, nous avions mis en place une série de pièges dont seuls les premiers marchèrent parfaitement.

- Grande gueule, petit cerveau mais un minimum de jugeotte quand même, marmonnais-je pour moi en me souvenant de la chasse.

Ces créatures, aussi laides soient-elles, semblaient posséder un brin d'intelligence. Après avoir compris qu'avancer dans des trous cachés causerait leur mort, ils se dispersèrent et nous dûmes diviser notre groupe afin de nettoyer le restant de la meute. Deux d'entre nous périrent et un perdit un bras. Néanmoins, la mission fut un franc succès. Cependant, je ne peux m'empêcher de repenser à ces deux victimes. Pendant une bataille, il est possible d'éviter les pertes. Mais durant les guerres, cela restait inévitable. Je présentais, avec toutes ces "agitations noires", qu'une guerre était à prévoir.

- J'espère qu'elle sera brève.

J'en frissonnais.

Je continuai ma route lorsque quelque chose attira mon attention. J'analysais le sol et y distingua des empreintes. Elles n'étaient pas très visibles mais fraîches tout de même, ce qui m'inquiétai. Le propriétaire avait arpenté la région depuis un petit temps déjà. Pourtant, en scrutant les environs, rien de mon environnement laissait paraître un passage bien visible. J'en conclus d'autre que l'individu en question cherchait à se faire discret. Pour quelle raison ? Et... quel motif ? Je restais sur mes gardes et suivis la piste qui se perdit non loin d'un gros rocher. Je scrutais les environs en étant certaine que l'individu devait être dans les parages. Bien caché et camouflé. Je me sentis subitement prise au piège, telle une mouche venue s'aventurée par m'égarde dans la toile d'une araignée. Peut-être étais-je déjà repérée... J'ignorai ce qui m'attendais bien que j'en imaginais un avant-goût. Lorsque l'on est dans le purain, il vaut mieux s'en barbouiller jusqu'aux chevilles et s'en servir.

Je sortis mon coutelas, première et unique arme que m'avait remis les rangers du nord pour officialiser mon appartenance à leur dessein. Je restais sur place et posa un genou à terre. Je me tus, restant attentive au moindre bruit et humait l'air pour ne rater aucune odeur. Je n'étais pas aussi fin limier qu'un elfe mais je l'étais nettement plus qu'un citadin ordinaire qui ne connaissait que les quatre murs de sa maison. Je me mis alors à siffler. La mélodie jouée avait son importance. Elle représentait un signal, celui des rangers de mon campement. Si un ami ou une connaissance se trouvait dans les parages, il en serrait avertis et me montrerait patte blanche. Nous avions assez d'ennemis ainsi, il valait mieux éviter de s'entretuer. Je continuais de siffler mais je ne reçus qu'un silence en retour. Je recommençai encore une fois.
Allais-je recevoir une réponse ?

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Ven 20 Mar - 18:53

Donadorn n'a pas longtemps à attendre avant d'entendre les pas de son mystérieux poursuivant. Ce dernier ne fait pas beaucoup de bruit, il ne s'agit donc pas d'un orc ni d'un ouargue. Sûrement un Elfe ou un Humain, c'est à dire un ami. Mais mieux vaut attendre avant de se dévoiler...

A travers le feuillage du buisson, il aperçoit des pieds d'Humain, trop petits pour être ceux d'un homme mûr. Un jeune homme ou une femme peut-être... Etrangement, il l'entend humer l'air. C'est une technique utilisé par les Rôdeurs.

Donadorn est à ce niveau de réflexion quand il voit les pieds se déplacer hors de sa vue. Donadorn attend un long moment avant de ranger son poignard dans son fourreau. De sa main libre, il pousse précautionneusement le buisson, sans faire de bruit, tout en tenant son épée au cas où...

Lentement, il sort de son abri en rapant sur le dos, se met debout en s'aidant de sa main libre et regarde tout autour de lui à la recherche de l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Navari


avatar
MEMBRE - Navari
Age : 19 Masculin
Localisation : Dans les campagnes
Messages : 172


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Ven 20 Mar - 21:57

Il a couru. Combien de temps et combien de kilomètres? Lui même ne le sait pas. Il faut dire que les rôdeurs sont de bons traqueurs et ils ont faillit l'avoir cette fois-ci.
Nava se demande encore pourquoi il est retourné a Minas Tirith a la demande de sa catin de mère mais les semaines de traque l'ont trop épuisé pour penser à la maudire.
Quand il s’arrête enfin de courir, il reprend son souffle et regarde autour de lui: il était sur un versant des montagne des Hauts du Sud et il aperçu le village de Bree a l'Ouest.
Le voleur regarda plus loin a l’horizon pour trouver un possible abris, il voulait éviter les villages de peur que les rôdeurs a ses trousses l'y attendent et il porta son regard vers le nord:
le Mont venteux.

FORNOST n'est qu'a quelques jours de marche si il fait vite, il sera en sécurité là-bas personne ne le connait et il est facile de se faire passer pour quelqu'un d'autre.
Il arriva en bas du versant sur la grande route de l'Est et s'y installa sur le bord pour la nuit, il n'a pas dormit tranquillement depuis longtemps.
Il reprit la route au surlendemain, escalader le Mont était pour lui une étape de trop, il allait contourner depuis le versant Ouest et même si l'endroit n'est pas trop fréquenté, il est très faible et une simple mauvaise rencontre lui serait surement fatal.

_________________
Je suis dispo que les Week-ends
Sorry About That


Dernière édition par Navari le Dim 22 Mar - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t192-nava-la-main-le

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Ven 20 Mar - 23:44

Citation :
HJ : Tiens Navari, tu n'étais pas au mordor avec le roi-sorcier ? T'as couru vite dis donc lol
Bon allez, je vous accoste, je n'aime pas trop jouer au chat et la souris xD


Je gardai ma position. Seuls mes yeux pivotaient d'un coin à l'autre. Je restai attentivement au moindre mouvement, surveillait la différence d'odeur et le plus petit crissement. Je pouvais tomber sur tout et n'importe quoi. A bien y réfléchir, j'avais fais la plus grosse partie du voyage. Je n'allais pas baisser les bras maintenant et me laisser surprendre. Je pianotais sur mon coutelas et le serrai jusqu'à faire crisper mes doigts. C'est alors que les choses évoluèrent.

Il y avait bien quelqu'un et je surpris l'individu sortir de sa cachette. Lentement, un pas après l'autre, employant des gestes d'une précision parfaite. De loin, je devais aisément un être humain. Mais qu'était-il de plus ? Je me levai à mon tour. Il s'était montré, il était normal que je fasse pareil. Néanmoins, tout comme lui, je gardai mon arme à la main tant que je ne connaissais pas ses intentions.


- Qui es-tu ? Questionnais-je.

J'attendis une réponse. Mais soudain, un autre évènement s'enchaîna. Je distinguai, au loin, une autre silouhette qui se rapprochait.
Ils étaient donc deux intrus à fouler cette terre en même temps que moi. Ensemble ou séparé, qu'importe mais je n'étais plus seule désormais. Je pris une position de défense. Sans doute étaient-ce des ennemis au courant de ma mission de reconnaissance. Qu'allais nous réserver la suite ?



Citation :
HJ : Un peu en panne d'inspi.

EDIT : je reformule une phrase parce qu'il y a apparement un malentendu xD

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy




Dernière édition par Judith la Rebelle le Dim 22 Mar - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Sam 21 Mar - 19:19

A peine sorti de l'abri et sur ses pieds, Donadorn entend une voix le questionner :

Qui es-tu ?


Tout ses sens en alerte, il se retourne lentement pour voir une femme d'une trentaine d'années, une poignard à la main. A première vue, elle porte les vêtements d'un ranger du Nord. Et en regardant de plus près, il remarque que ses traits sont typiques des Dunédains ;cheveux bruns, yeux grise, visage au traits acérés, profil aquilin. Sûrement, s'agit-il du renfort promis. Et il commence à se détendre.

Mais à peine esquisse-t-il le geste de rentrer son épée dans son fourreau, que l'inconnue se tend et regarde derrière lui, le regard plissé par la concentration. Lentement, il se décale, sans perdre de vue l'inconnue, afin de se positionner de façon à pouvoir avoir dans son champs de vision cette dernière et ce qu'elle regarde.

Il aperçoit au loin une silhouette qui se dirige vers eux, en courant. Hésitant un moment sur la marche à suivre, il sent qu'il doit faire confiance à la femme ranger. Il rengaine son épée et prend son arc et encoche une flèche. Tournant sa tête vers la femme, il lui dit :

Je m'appelle Donadorn, fils de Gilbertil. Comme mon père et toi, je suis un Ranger du Nord, Dunédain et héritier de Numénor. J'ai été envoyé pour monter une garde à Amon Sûl et l'on m'a dit qu'on allait m'envoyer de l'aide. Je suppose que c'est toi. Quel est ton nom ?


A peine dit-il cela que, sans attendre la réponse, il se tourne vers la loitaine silhouette et l'observe....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Navari


avatar
MEMBRE - Navari
Age : 19 Masculin
Localisation : Dans les campagnes
Messages : 172


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Dim 22 Mar - 15:03

Les versants du Mont Venteux sont sensés être peu empruntées (sans les bêtes sauvages) avec même quelques sentiers de terres, un endroit idéal pour traverser la région sans être repérer ni croiser quelqu'un. Confiant et malgré son extrême fatigue physique, Nava se déplaçait sans craintes d’être surprit par quelqu'un d'autre en s'amusant a jeter et rattraper une pièce d'or avec des étranges initiales gravées dessus: "N.B". Ce genre de pièces il en avait toute une bourse qui lui fut donné par sa mère disant que cela appartenait a mon père et qu'elles n'avaient aucune valeur. Nava ne savait pas trop pourquoi il les gardaient mais a chaque fois qu'il vainquait quelqu'un (C'est-a-dire jamais puisqu'il fuit dès que l’occasion se présente) il lui en offrait une comme "lot de consolation", juste par symbolique.

Après quelques heures de marche il aperçu deux silhouettes plutôt proches de lui qui n'étaient quelques minutes avant. Il s’arrêta et les observa, elles étaient immobiles et semblaient l'avoir repéré. Nava pensa d'abord a des bandits mais ils n'auraient pas hésité a l'agresser dès qu'ils l'aurait vu, probablement des paysans ou des voyageurs. Il en conclu qu'il ne craignait rien et commença a s'approcher mais au fur a mesure, il se rendit compte qu'il avait a faire a des rôdeurs, peut-être ceux qui le cherchait, et il se crispa soudainement. Il n'était qu'à quelques mètres d'eux, fuir maintenant relevait du suicide pour se faire attraper et ouvrir le dialogue était sa seule option. Il se mit droit et commença à parler d'une voix forte et assurée :


- Bien le bonjour mes seigneurs, que puis-je faire pour vous?

_________________
Je suis dispo que les Week-ends
Sorry About That
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t192-nava-la-main-le

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Lun 23 Mar - 23:02

HJ : Désolée du retard, beaucoup de boulot ^^' Mais j'attaque ! :-p Donadorn, Judith a les cheveux noirs et les yeux verrons ^^'


Comme toujours, je ressentais un brin d'adrénaline. Au moins, cette mission promettait d'être intéressante. Moi qui me voyait déjà suivre mon chemin en toute monotonie, n'atteignant l'ultime euphorie qu'en fin de course, la mi-parcours me réservait déjà quelques détours amusants.
Je me mis à faire quelques mouvements tout en restant sur mes positions. Mon coutelas dansait entre mes doigts. Quelque chose me disait que les effluves de sang n'allaient pas se déverser de suite mais je restais prudente. Il ne fallait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !
Le premier individu se présenta devant moi. A son parlé, il avait l'air honorable. Maintenant, même un bandit assez malin pouvait se faire passer pour un noble en détresse afin d'appâter sa victime. Mais l'individu semblait davantage à esquiver qu'aller vers moi. J'en conclus qu'une telle réservation ne cachait pas de desseins noirs. Puis, il remarqua la même silouhette au loin que moi.


- Je me nomme Judith, dite La Rebelle, répondis-je en fixant l'individu droit dans les yeux. Tu dis juste Donadorn, je suis une Rangers du Nord. Et j'ai pris connaissance de ce qui se trame à Amon Sûl. Si tu parles de "renfort", c'est que les lieux sont bien plus atteints que les écrits qui en récitent l'évènement.

L'étranger au loin arriva vers nous. Apparement, les deux hommes n'avaient rien en commun. L'étranger en question semblait être à bout de souffle et devait revenir d'un long périple ou d'une aventure plutôt tumultueuse. Lorsqu'il parla, je devinai que lui n'avait rien d'un rôdeur. Néanmoins, il était là. Et vu son physique, je ne pensai guère à une menace. Peut-être un intru, mais rien de bien méchant. Enfin, l'habit ne fait pas le moine et je me devais de le situer dans sa politique morale.

- "Mes Seigneurs". Tes mots ont davantage la place au coeur d'un château qu'au milieu d'une plaine. A moins que ta fatigue ne te fasse perdre la tête et que tu penses croiser devants toi deux beaux chevaliers en armure, plaisantais-je.

J'avais tendance à agir avant de réfléchir. Et mon plus gros défaut face aux hommes restait celui d'une femme : aguicher. Cet art était également le plus efficace pour leur sortir les vers du nez. Tous et n'importe lesquels.
Je poursuivis les présentations.


- Mon nom est Judith, repris-je face au nouveau venu. Et voici Donardon. Qui es-tu étranger ? Et d'où viens-tu ? Tu sembles en bien mauvais état.

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Mer 25 Mar - 20:47

A entendre l'étrangère, Donadorn comprend qu'il a affaire à une alliée. A deux la mission sera plus facile, mais d'abord il faut traiter du second inconnu.

L'étrangère se présente comme une Ranger du Nord, prénommée Judith, surnommée "La Rebelle". Un pseudonyme qui en dit long sur son caractère : une égocentrique prête à tout pour montrer sa supériorité sur les autres... à moins qu'elle n'essaye uniquement d'attirer l'attention sur elle, par manque de confiance, comme lui...

Mais il ne peut avoir le luxe de telle pensée. Judith semble être le renfort qu'on lui a promis et la mission prime avant tout.

En attendant, il leur faut faire face à l'inconnu qui arrive à grande vitesse... Se focalisant sur lui, il remarque qu'il marche plutôt vite et d'une façon désinvolte. Ce n'est pas un Rôdeur, ni quelqu'un d'habitué à vivre dans les terres sauvages. Un citadins sûrement. Etrange qu'il se retrouve seul dans cet endroit.

Ce n'est qu'arrivé sur eux que l'inconnu, un homme, se rend compte de leur présence. A peine surpris, il se présente de cette façon :

Bien le bonjour mes seigneurs, que puis-je faire pour vous?

A ces mots, Donadorn sait qu'il s'agit d'un citadin, un artiste ou un voleur, une personne vivant de son agilité d'esprit.
Avant qu'il n'ai pu répondre, Judith les présente. Une fois sa tirade terminée, Donadorn reprend :

Que fais un malin comme toi dans les terres sauvages, tu es plus habitué au confort des villes qu'à la rudesse de ces terres. Serais-tu perdu ? Fuierais-tu quelque chose ? Je crains que nous ne puissions t'apporter une grande aide. Nous sommes déjà occupés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Navari


avatar
MEMBRE - Navari
Age : 19 Masculin
Localisation : Dans les campagnes
Messages : 172


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Ven 27 Mar - 23:36

HJ:
 

Nava examina Judith de haut en bas, une belle femme brune avec un certain charme sans aucuns doutes mais avec un possible fort caractère et son surnom ne fait que le confirmer. Quant à Donardorn, il semblait être un homme jeune en bonne santé avec un joli minois qui plus est. On croyait voir une certaine sagesse dans ses yeux, un homme d'expérience mais pourtant bien jeune.
Après que Donadorn lui ait adressé la parole, il répondit dans l'ordre:

- Je vous souhaite bien le bonjour a vous deux Judith et Donadorn. Les politesses ne sont pas de trop dans ce monde mais puisque cela ne semble pas approprié je vais vous nommer par ce que vous êtes, rôdeurs. Je m'appelle Aran, du Rohan, et je suis un voyageur. La traversée m'a en effet bien épuisé et un peu d'aide serai la bienvenu. Il reste encore beaucoup de routes avant FORNOST et...

Il n'eu pas le temps de continuer qu'un homme, surement celui qui était derrière Nava un peu plus tot, lui mit un couteau sous la gorge et l'agrippa fortement le buste. D’habitude notre voleur se serai bien vite défait de l'emprise de son agresseur mais son état ne lui permit pas.
L'agresseur cria donc aux rôdeurs:

- Donnez-moi tout votre or ou je l'égorge comme un goret! Allé plus vite que sa!

Après quelques secondes de silence, Nava poussa un juron.

_________________
Je suis dispo que les Week-ends
Sorry About That
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t192-nava-la-main-le

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Sam 28 Mar - 0:58

HJ:
 

En entendant le mot "Fornost", j'allais répliquer. Sauf que mon premier réflexe fut de brandir mon épée de ma main libre alors que l'autre tenait fermement mon coutelas. L'étranger venait à peine de terminer sa présentation qu'une ombre avait surgit derrière lui tel l'éclair dans un orage. Une lame sortie de son fourreau, il tenait l'étranger - Aran du Rohan de son nom - en otage en essayer de nous soudoyer de l'argent par le chantage. S'il y avait bien un type d'individus que je détestais dans ce monde, c'était ces malandrins qui cherchaient à faire fortune sur la vie d'autruis sans penser à une quelconque conséquence. Cela me mit hors de moi rien que d'y penser.

- Lâche ! Jettai-je d'un cri furieux. Tel est le forban des terres, méprisable et couard.

En crachant mes mots, je cherchai un moyen de délivrer ce voyageur qui n'eut même pas l'occasion de poser une respiration de repos. Je ne voyais pas comment attrapper le brigant par surprise. De face directe ou le temps de saisir mon arc, il aurait agis sans vergogne. Et je n'allais certainement pas céder ni lâcher mon épée pour faire plaisir à ce couard. Je me rappelai subitement que nous étions deux face au malandrin. Donadorn, rôdeur également, possédait les mêmes capacités que les miennes. Je réfléchissai au plus moyen le plus sûr, ou du moins le moins "sanglant". Un scénario me parvint en laissant paraître mon côté féministe. Cependant, ayant fais preuve d'impolitesse et d'impertinence, je ne pouvais passer d'une personnalité à l'autre sans y démontrer de la stratégie. Je décidai de continuer sur ma voie : la provocation. Bon, je n'étais pas serpent. Mais qui ne tente rien n'a rien. Et tout le monde pouvait cracher du venin. Il fallait juste de la volonté et... un brin d'imagination.

Je pivotais donc sur le côté opposé de Donadorn et fit siffler mon épée dans l'air afin d'attirer l'attention du brigand. Je poursuivais pour le prendre entre deux étaux. De la sorte, il serait bien obligé de tourner le dos à l'un d'entre nous. Et il lui suffirait d'un brin d'inattention pour que nous agissions. Moi, Donadorn ou Aran si ce dernier pouvait se délivrer. Mon arc dans le dos, je n'attendais que l'instant fatidique pour le saisir et décocher un jet entre les deux yeux de ce couard.


- Un cupide traînant doublé d'un trouillard coquin. Sachez que je vous pendrais haut et sec lorsque l'occasion me sera donné. Et non pas d'une branche qui menacerait que couper court à mon délice, mais bien au pic le plus solide donnant sur le vide le plus profond qu'il puisse exister. A moins que je ne décide de vous étriper avant. Les créatures de ces terres sauvages doivent cruellement mourir de faim. Il serait juste de les nourrir avec un hardi déloyal de votre espèce. Je commencerais bien par vous estropier avant de vous tordre les mains et de vous trancher les doigts un par un...

Et tant que je parlais, mes pas me conduisirent complètement à l'opposer de Donadorn. Qu'importe si le brigand rouspétait pour je me taisse, ma feinte se poursuivit jusqu'à ce qu'un retournement eut lieu...

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Dim 29 Mar - 20:50

En entendant Nava se présenter, Donadorn sait qu'il a touché juste sur la personnalité de l'étranger. Mais il n'a pas le temps de réfléchir plus avant qu'un quatrième individu surgit de nulle part lui agrippe le buste et lui met un couteau sous la gorge.

La situation se complique en un rien et Donadorn sent un début de panique monter en lui. Heureusement la réaction de Judith lui remet les idées en place. Il lève son arc et vise le brigand. Le discours de Judith le surprend un peu car il le trouve un ampoulé, peu conforme à ce que les Rodeurs ont l'habitude de dire. Mais en la voyant se déplacer, il comprend le but de sa manœuvre et, tout en visant le preneur d'otage, Donadorn se déplace de telle façon à le prendre en étau.

Cependant il prend conscience, en se déplaçant, qu'il doit se placer de telle façon qu'il n'ait pas Judith dans sa ligne de mire. Par contre pour Nava... Après tout il n'est pas des siens et s'il est préférable de le sauver, cela ne doit pas mettre en péril leur mission. Cette pensée lui souffle un argument supplémentaire à dire au brigand.

Malheureusement pour toi, cet homme ne représente rien pour nous. Tu peux le tuer, cela ne nous gênera pas plus que ça. Pas contre si tu le tues, tu n'auras plus de bouclier pour te protéger. Et sache que je n'hésiterai pas à t'envoyer le rejoindre pour nous avoir menacer. Le choix que je te donne est le suivant : comment veux-tu mourir, par mon arc ou par l'épée de ma compagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Navari


avatar
MEMBRE - Navari
Age : 19 Masculin
Localisation : Dans les campagnes
Messages : 172


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Ven 3 Avr - 22:29

Après que Donardorn eu fini sa phrases, Navari en déduit qu'il avait deviné son mensonge mais c'était loin d’être une surprise pour lui, le rôdeur n'est pas le genre de personne que l'on peut facilement amadouer. Néanmoins, il était toujours en mauvaise posture avec un couteau sous la gorge avec un ravisseur très nerveux.
Ce dernier se reculait pour avoir les deux rôdeurs en vue et contrer toute attaque par le dos et les maintenaient a distance avec son couteau pointé vers Judith, puis Donardorn et cela en boucle mais entre deux rotation il remettait sa lame sous la gorge de Navari.
Il criait de ne pas approcher, de lui donner l'or et de le laisser repartir sans histoire même après les menaces de Donardorn. Le manège durait déjà depuis quelques secondes mais il en faut moins a notre voleur préféré pour trouver une échappatoire:
Le ravisseur avait une moins bonne étreinte a chaque fois qu'il se retournait et Navari pourrait en profiter pour se délivrer brusquement même si il n'avait plus beaucoup de forces mais le couteau restait un problème, il faudra bloquer le bras avant qu'il ne revienne à sa gorge.
Le ravisseur était tourné vers Judith lorsqu'il s’apprêta a se retourner, c'était le moment. En une fraction de seconde, Navari porta un violent coup de tête au visage de son ravisseur tout en bloquant le bras en le repoussant de sa main puis il plongea en avant.
Le ravisseur se tenait le visage des deux mains en criant de douleur, déstabilisé, et ne fit pas attention aux deux rôdeurs qui fondèrent sur lui...

_________________
Je suis dispo que les Week-ends
Sorry About That
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t192-nava-la-main-le

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Sam 4 Avr - 1:20

Je poursuivais ma manoeuvre et, petit à petit, Donadorn et moi formions un étau parfait où le malandrin paniquait au centre. Tout était une question de temps, de stratégie et de réflexe. Il ne fallait pas se rater lorsque l'occasion se présentera. Tel un loup cherchant la portée du cou de sa proie, j'attendais le bon moment pour pouvoir agir. De l'autre côté, Donadorn faisait de même en brandissant son arc. Une stratégie bien formée. Lui avec une attaque à distance, moi avec une attaque frontale. Le brigand n'avait aucune chance de s'en tirer. Néanmoins, je doutais des chances de survie de cet Aran. Si le malandrin se laissait emporter par son effroi de la situation, il risquait un geste vif et peut-être un coup mal placé pour l'étranger. Le cou restait l'endroit le plus vulnérable de tout être vivant, même les dragons. Cela pardonnait rarement.

Le temps fit son effet et l'initiative fut prise directement par cet étranger. Il assomma judicieusement son agresseur et lui fit voir quelques étoiles. Là, c'était l'occasion à ne pas manquer. Une faille en or. Lorsque je vis Aran plonger, je me précipitais vers lui.


- Donadorn, maintenant ! Hurlais-je comme signal.

J'espérai qu'il comprenne que c'était à son tour de jouer. Une flèche dans l'air était bien plus habile et rapide qu'une de mes lames. Cependant, je devais songer à une éventuelle esquive de l'assaillant. Il était étourdi et les rôdeurs ne ratent jamais leur cible. Il terminerait sur le sol en un rien de temps. Mais qui était-il ? Savait-il se battre correctement ? Il valait mieux ne jamais sous-estimer son adversaire.

De la sorte, m'étant projetée vers Aran lors de son roulé-boulé, je me dépêchais de me dresser derrière lui, face au malandrin.


- A terre Aran !

Je paradais en croisant la lame de mon coutelas et celle de mon épée. Si la flèche ratait suite à une esquive du malandrin, je me donnais une chance de l'arrêter pour éviter que moi ou Aran se fasse embrocher. Si la flèche réussissait, je nous protégeais contre un geste inespéré du brigand avant que ce dernier ne rende l'âme. Connaissant les aptitude des rôdeurs, en étant une moi-même, je savais que je pouvais avoir confiance en Donadorn.

EDIT
HJ:
 

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Lun 6 Avr - 19:47

Donadorn voit que la pression mise par Judith et lui sur le brigand marche. Ce dernier perd de plus en plus son sang-froid et porte ses menaces d'une voix de plus en plus aigüe. Ce qui le rend de moins en moins crédible. Cette dernière pensée fait sourire Donadorn.

Cependant son sourire disparaît quand il voit Nava donner à coup de tête à celle du brigand et ce dernier se tenir le visage à deux main en hurlant de douleur. Remarquant à peine Nava plonger en avant et Judith lui dire de tirer, Donadorn perd une seconde à se demander s'il doit lâcher sa flèche sur le brigand, et risquer de toucher Judith, ou lâcher son arc et perdre du temps à dégainer son épée.

Le temps de se ressaisir, il aperçoit Judith se précipiter entre Nava et le malandrin. Ce fait aide Donadorn à prendre sa décision : ce sera la flèche. Et ce dernier de lâcher la corde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Destin d'Arda


avatar
FONDA - Destin
Messages : 118


MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Lun 6 Avr - 19:47

Le membre 'Donadorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'QUÊTES & MISSIONS' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Lun 6 Avr - 20:05

Accompagnant sa flèche d'une prière aux Valars, Donadorn la voit filer dans les airs vers le brigand. Etrangement la scène lui paraît irréelle, car trop lente. De plus la trajectoire de la flèche semble baisser alors que cette dernière se rapproche de sa cible. Comme dans un rêve elle atteint le brigand à la cuisse... ou plutôt coup sa cuisse, sans rester ficher dedans

Hurlant de nouveau de douleur, ce dernier porte une main à sa blessure fait demi tour et part dans l'autre sens. Se maudissant intérieurement de trop, comme à son habitude privilégier la contemplation et la réflexion à l'action, Donadorn prend une autre flèche dans son carquois pour l'encocher. Il a néanmoins la présence d'esprit de crier à Judith :

Vite rattrapons le ! S'il y en a d'autres dans le coin nous devons l'empêcher de les prévenir.

Et de hurler au dos de celui qui s'enfuit :

Arrête toi ou j'en tire une autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Navari


avatar
MEMBRE - Navari
Age : 19 Masculin
Localisation : Dans les campagnes
Messages : 172


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Lun 13 Avr - 20:51

Nava percuta violemment le sol, il fut sonné quelques secondes puis rampa le plus loin qu'il pouvait. La peur que le voleur retente de s'emparer de lui était plus puissante que sa fatigue et cela lui permit d'atteindre un buisson ou se "cacher".
Bien sur puisqu'il était arrivé jusque la, il se doutait que les rôdeurs s'étaient occupés eux mêmes du voleur mais on est jamais trop prudent. Certains appelleraient sa de la lâcheté mais Nava voit sa plus comme de l'intelligence et il se moque bien de l'avis des autres d’ailleurs. En se retournant pour observer la scène le voleur était en fuite en boitant et en râlant,
Donadorn criait au blessé de s’arrêter avec son arc bandé et Judith n'était qu'à quelques mètres de Nava tournée vers le combat avec son épée dans la main droite.

- "Puisque que je suis en sécurité, autant profiter de la vue..." Murmura-t-il.

Il se mit a son aise puis concentra son attention sur le fessier de la rôdeuse,
celle-ci décidément trop occupée pour faire attention a Nava.

HJ:
 

_________________
Je suis dispo que les Week-ends
Sorry About That
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t192-nava-la-main-le

Donadorn


avatar
MEMBRE - 01
Age : 39 Masculin
Messages : 18


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Mer 15 Avr - 18:14

Jurant intérieurement sur une situation qui va trop vite et qui ne lui laisse pas le temps de bien observer et réfléchir, Donadorn remarque que le voleur boite. Il décide de le rattraper et abaisse son arc.

En courant, il remarque à peine Navari ramper loin du combat. Quel lache ingrat se dit-il. Du coin de l'œil, il voit également Judith se lancer à la poursuite du brigand.

La distance se rétrécie petit à petit. Donadorn est encore jeune et ses foulées ne le fatigue pas trop. Plus il se rapproche, plus une idée germe dans son esprit : plaquer l'individu au sol.
En effet, ce dernier est blessé et ne représente plus un grand danger. Sans parler de Judith qui peut lui fournir de l'aide.

N'y tenant plus, Donadorn jette son arc et sa flèche, se ramasse sur lui-même, fléchit soudainement les jambes et bondit en avant, en visant les reins du fuyard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Destin d'Arda


avatar
FONDA - Destin
Messages : 118


MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Mer 15 Avr - 18:14

Le membre 'Donadorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'QUÊTES & MISSIONS' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Judith la Rebelle


avatar
MEMBRE - Judith
Age : 30 Féminin
Localisation : Belgique
Messages : 198


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Mer 15 Avr - 23:20

HJ:
 

Donadorn visa juste et le malandrin se retrouva à un beau trou dans la cuisse. Il pouvait toujours attaqué mais était devenu estropié vu qu'il boitait bien. Néanmoins, l'individu semblait conservait son mordant pour la vie et décida de prendre la fuite. Lorsque je tournais la tête pour m'assurer de l'état de santé d'Aran... je vis disparaître une paire de jambes dans un buisson.

- Qu'est-ce que...

Je ne pus m'empêcher de soupirer lourdement. A qui avais-je à faire au fait ? Un couard ou un gentilhomme ? Enfin bref, je laissais l'individu dans son terrier et me reconcentra sur le brigand. Il n'y avait plus grand chose à espérer de cet être boiteux, autant l'achever vite fais.

Le rôdeur prit les devants et attaqua le malandrin au corps-à-corps en visant ces reins. Sauf que le malandrin semblait plus vif que mort. Aussi esquiva-t-il le coup maladroitement mais habillement tout de même vu que cela lui allongea la vie de quelques minutes supplémentaires. Il se mit à ramper en mandian la pitié. Comme il était en étau, il se retrouva bientôt face à moi. Cet être devenait vraiment de plus en plus répugnant à mes yeux. Je n'éprouvais ni compassion, ni pitié, mais plutôt de l'ennui et de l'agacement. Il n'avait qu'à réfléchir à deux fois avant d'attaquer quelqu'un pour sa bourse. Le vol s'était quelque chose, le chantage un autre domaine.

- Qu'on en finisse.

Je rangeais mon épée et saisis vivement mon coutelas. J'avançais d'un pas décidé vers l'individu et l'attrappa par son manteau afin de le relever en partie. D'un geste vif, je plantais la lame en direction de sa gorge...


Score d'Action:
 

_________________
PRESENCE RPS : uniquement les week-ends et de préférence le soir
Un petit RP ? N'ayez crainte de demander... je ne suis pas cannibale ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Destin d'Arda


avatar
FONDA - Destin
Messages : 118


MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Mer 15 Avr - 23:20

Le membre 'Judith la Rebelle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'QUÊTES & MISSIONS' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Navari


avatar
MEMBRE - Navari
Age : 19 Masculin
Localisation : Dans les campagnes
Messages : 172


Feuille de personnage
Héros: Niveau 2
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   Mar 28 Avr - 16:33

L'action fut rapide, Judith décida de tuer le voleur en lui tranchant la gorge et ce dernier tomba inerte dans un gargouillis du sang qui remplissait sa gorge et bloquait sa respiration. Devant la scène Nava se toucha la gorge avec un certain sentiment de malaise, pendant quelques instants ils s'était mit dans la peau de son ravisseur et il ne lui enviait pas son sort. Il se releva difficilement de son buisson, ses courbatures et sa fatigue ne lui facilitait rien. Il rejoignit les deux rôdeurs tout sourire mais sa démarche trahissait son véritable état.

- Merci rôdeurs de m'avoir sauvé j'aurais due faire plus attention a lui, ce pauvre devait être désespéré pour faire sa.... Ou fou.

Il observa le cadavre juste a coté de lui il avait des frissons dans le dos. Ce n'était pas le premier cadavre qu'il voyait mais il savait qu'il finirait comme lui, un triste sort pour ceux qui profite d'une vie au delà des règles. Il releva la tête vers Donadorn, celui-ci le dévisageait avec un certain mépris que Nava eu du mal a comprendre. Il rangea son arc dans le dos, tourna les talons et fit quelques pas avant de faire ses adieux et de l'excuser car il avait d'autres choses a faire. Nava soupira, ce genre de personne austère restaient souvent un mystère pour lui mais il se doutait qu'il était prudent avec les étrangers, une qualité que le voleur lui reconnaissait. Il se tourna vers Judith:

- Vous m'avez impressionné, une telle ardeur ardeur au combat sa ne se voit pas tout les jours. Je dois aussi vous avouer quelque chose... Mon vrais nom est Nava Barden et je viens tout droit du Gondor. J'ignore si vous pouvez encore me croire a ce stade la mais j'espère au moins vous avoir laissé un bon souvenir de notre rencontre. Je pense qu'il n'est plus nécessaire de rester ici plus longtemps, je vous laisse reprendre votre route et au grand plaisir de vous recroiser.

Nava affichait un grand sourire et tendait sa main a la jeune femme pour lui serrer.

_________________
Je suis dispo que les Week-ends
Sorry About That
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t192-nava-la-main-le

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nord brûle-t-il ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Nord brûle-t-il ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» au pôle nord
» Dans le Nord, il n'y a pas que des corons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lord Of The Rings RPG :: LA TERRE DU MILIEU :: 
ERIADOR
 :: Amon Sûl
-