AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que la lune me guide |pv Ewilan|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Ven 2 Jan - 22:32


Je galopais sur ma monture direction Dale. J’eus vent que Tauriel y avait était de passage et je me devais de suivre sa trace. Il faut que je la retrouve, je ne veux pas la laisser s’en aller si facilement, elle a besoin de moi-même si elle ne s’en rend pas compte. Les elfes sont de très bon traqueurs, nous n’avons pas besoins de dormir lorsque nous somme en quête ou alors très peu. Nous avons aussi des lambas, des pains elfiques, une bouché suffit à vous remplir l’estomac. Mais Tauriel c’est que je la suis, que je la cherche. Elle doit fait tout ce qu’elle peut pour ne pas être retrouvée. Pourquoi fuit-elle ainsi ? Elle doit retourner près des siens, Thranduil la pardonnera, il n’est pas mauvais au fond, je suis sûr qu’il l’affectionne, quelque part.

Arriver devant les portes de la Ville je fis ralentir l’allure à mon cheval et le fis continuer au pas. Le bruit de ses sabots claqué sur les dalles de la ville et j’essayais de me créer un passage parmi la foule. Je chercher un endroit pour attacher ma monture. L’étalon n’était pas comme moi, il avait besoin de repos et de de manger. Dans les premiers bâtiments il y avait une grande écurie avec des chevaux qui étaient déjà seller, d’autre en train de boire attacher à l’abreuvoir. Je descendis et prit mon cheval par la bride pour m’approchais d’un jeune garçon qui avait l’air de travailler ici. Il semblait surprit de voir un elfe par ici.

-Aurait-tu vu récemment une elfe rousse en ville ?

-Rousse, pour sûr, mais elfe je ne sais pas trop.

Je pinçais des lèvres. Cela ne m’aide pas. Je lui donnais toutefois quelques pièces d’or en échange de se renseignements et lui tendis les rênes de mon cheval. Ses yeux se mirent à briller a la vue des pièces qui tinter dans ses doigts. Je quittais le garçon et me mis à marcher en m’enfonçant dans la ville. Tauriel était-elle encore ici ? Je ne sais pas, je doute, elle n’est pas du genre à trainer longtemps dans un lieu sachant que je la cherche. Mais j’avais espoirs, le garçon semblait avoir déjà vu une rousse dans le coin, à moins que ne soit qu’une simple femme du pays. Je regardais les gens qui semblait vivre comme il pouvait, certains dans la misère, d’autre plus riches. Les Hommes sont cupides et avide, ils ne vivent que pour devenir plus riche demain. Les étales des marchands s’étaler sur toute la place central de la ville. Je la parcourus des yeux, le visage fermer.

_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Ven 2 Jan - 23:15

Une belle journée s'annonçait pour les villageois de Dale qui allait pouvoir profiter du beau temps extérieur. Couchée sur une branche d'arbre dans une forêt non loin de la ville, Ewilan se réveillait en douceur.... Enfin en douceur, après être une fois de plus tombé de ce dernier en s'étalant lamentablement au sol. Après s'être remis du choc, la Rousse se releva en baillant. Une douleur lui foudroya le ventre, elle mourrait de faim. Son repas datait de hier matin, il est normal que son corps réclame de la force. Il était temps de prendre la route pour la grande ville et de partir pour tenter de débusquer quelques fruits à manger. Chaque visite là bas était un risque, on la connaît plutôt bien dans le coin. Mais il fallait se nourrir, et c'est avec besoins que la belle se changea en Renard pour avoir plus de facilité à pénétrer dans l'enceinte.

Slalomant parmis les arbres, Ewilan sentait les hautes herbes frôler sa fourrure de feu, abaissant ses oreilles noirs en grognant de gêne, ça chatouillait horriblement et pas le temps de s'arrêter. Heureusement, elle était bien plus endurante sous sa forme animal qu'humaine, ça lui permettait d'avancer vite et longtemps. Enfin, les grandes portes de la ville se dessinait devant elle. Soigneusement, elle prit le temps de retrouver sa forme Humaine et de se glisser au coeur de la cité par un petit passage peu fréquenté.

À présent, elle devait agir vite et bien. Le temps n'est pas avec elle lorsqu'elle se retrouve ici, personne ne devait la reconnaître, heureusement, dans les rues bondés d'odeurs et de monde, personne ne faisait attention à la rouquine. Béboulant dans l'une d'entre elle, la Changeuse de peau se glissa entre les gens et de ses mains expertes, attrapa deux pommes et fila à toute vitesse se réfugier dans une ruelle abandonnée dont elle avait habitude d'aller. Discrètement, elle s'assit derrière un vieux meuble en bois et croqua dans le premier fruit, imaginant sa mission accomplie.

_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Sam 3 Jan - 10:41


Je m’avançais et scrutais le visage de chaque personne. Elle ne semble point ici. J’allais rebrousser chemin, pour chercher en dehors de la ville, quand une tignasse rousse bouger dans la foule. Je plissais des yeux et je vis alors une femme de dos avec de longs cheveux roux, brillant comme le feu avec e soleil. Mon cœur fis un bon, es que s’est-elle ? Je m’approchais et essayer de la suivre. Je vis que ses mains passer près des étalages et chopaient quelques fruits. Cela me semblait étrange, Tauriel ne vole jamais. Quelque chose ne va pas. Interpeller, je suivis toujours la tignasse rousse qui allait s’engouffrer dans une ruelle isoler de la place.

J’évitais les passant mais je ne voulais pas la perdre des yeux, je continuais d’avancer tout en repérant bien où elle avait disparue. Je m’arrêtais devant la ruelle, et lançais un coup d’œil discret. Il y avait des vieux meubles et des grosses caisses par-ci par-là. Il faisait sombre mais je voyais très bien, trop habituer au noir de ma foret natale. Je me glissais dans la ruelle et fis quelques pas. Elle semblait avoir totalement disparue. Mais c’était sans compter sur mon ouïe, et je pense que même un humain aurait pu entendre. Le bruit d’une pomme qui était croqué suivis de mastication était audible. Je fis de nouveau quelques pas et en tournant la tête je découvris ce que je chercher. Une femme à la chevelure rousse était accroupie derrière un vieux meuble et manger sa pomme. Je fus déçu, ce n’était pas Tauriel. Mais il fallait s’en douter qu’elle ne soit plus à Dale. J’ai perdu mon temps et je suis sûr qu’elle se trouve bien loin maintenant.

-Sait-tu, qu’ici les voleurs on leur coupe la main ?

Je venais de lui adresser ses mots, dans la langue commune. Je la regarder avec intensité, prêt à la poursuivre si elle s’enfuie. Je n’aime pas les voleurs, encore moins quand je crois reconnaitre quelqu’un que je recherche et qui me fait perdre mon temps. Je tendis la main vers elle avec un air dur et froid, et agitais mes doigts pour qu’elle rende ce qu’elle a dérobé.


_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Sam 3 Jan - 11:21

Le goût frais de la pomme qui entrait en contacte avec ta bouche te soulageait, enfin tu pouvais calmer ta faim. Tu étais si affamée que tu engloutissais ton maigre repas aussi vite que possible, ton estomac devenant fou d'envie de manger , encore et encore. Cachée au même endroit que d'habitude, tu savais que personne n'allait venir, du moins c'est ce que tu croyais. À force de faire ça chaque matin, tu avais pris confiance en tes capacité et en la naïveté des gens de cette cité. Malheureusement, il y a bien une fois ou les habitudes sont contournées, heureusement, ça me changera rien pour la Rouquine qui n'a peur de rien. Elle s'apprêtait à planter ses "crocs dans le fruit lorsqu'un Elfe étrange apparut devant elle. De long cheveux presque blanc, voilà qui était bien peu commun.

- Sais tu qu'ici , les voleurs on leurs coupe la main ?


Ewilan arqua un sourcil. Était t'il sérieux ? Mais de quoi se méfait t'il? Il ne faisait aucunement partie de la garde royale ni on ne sait quoi ! Ce n'était pas ses affaires après tous. En le voyant tendre la main pour que la Rouquine rende la moitié de son butin, la réaction de celle ci fut de croquer la pommes entièrement et rapidement en un rien de temps avant de jeter le trognon au loin. Elle sourit d'un air de défit et réfléchis un instant. Il voulait se prendre pour le plus fort, et bien c'est ce qu'on va voir. Sa main fine et aussi discrète qu'une fine ombre se glissa vers le bassin de l'homme alors que ses yeux de glaces fixait ceux de l'Elfe pour attirer son attention. Ewilan s'était redressé et était si proche de lui qu'il n'y voyait que du feu. En toute douceur, elle prit l'une des dague de l'inconnu et la prit d'un coup sec fermement dans ses mains pour l'approcher du visage.

- Sais tu que les Elfes qui se mêle de ce qui ne leurs regarde pas je leurs coupe la bouche ?


Ewilan ria et redescendit l'arme tranchante. Elle ne désirait pas le blesser, juste l'embêter un peu. Ça faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas amusée ainsi. Ça la faisait rire aux éclats intérieurement, mais son visage ne montrait qu'un fin sourire. Délicatement , elle fit mine de reposer la petite armée et agrippa sa sacoche d'argent qu'elle décrocha soigneusement et rapidement. La Change-Peau prit son butin en main et le montra à sa victime :

- Dis donc ça en fait de l'argent pour un Elfe qui se mêle de tout , tu n'as pas autre chose à faire comme dépenser cet or ?


Elle sourit et attendit, elle voulait jouer, et elle allait gagner.

_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Sam 3 Jan - 16:42


La jeune femme paraissait étonner de ce que je venais d’avancer. Mais je m’attendais bien à un comportement différent de sa part. Elle croquait dans la pomme et la finit assez rapidement pour enfin, jeter le trognon de pomme par terre avec dédain. Je laissais tomber ma mains lentement vers le long de mon corps. Il fallait que je m’y attende, les humains du bas peuple sont tout aussi comparables à des orcs, grossier et odieux. Elle affichait un sourire sur son visage qui exprimer du défie. Je la fixer, ses yeux bleu telle de la glace, comme on peut trouver en haut des montagnes semblait animé de quelque chose, dont je n’arriver pas à déchiffrer.

La rouquine se redressait et s’approchais de moi. Même debout, je reste plus grand qu’elle. Je la regarder de haut en bas d’un air hautain. Puis, d’un coup, je la vis avec l’une de mes dagues dans ses mains, qu’elle garder soigneusement contre elle, la présentent proche de mon visage et la tenant fermement. J’étais surpris, je ne l’ai pas vu me dérober mon arme, néanmoins je ne l’affichais pas sur mon visage, elle serait trop heureuse pour ça.

-Sais-tu que les Elfes qui se mêle de ce qui ne leurs regarde pas je leurs coupe la bouche ?

Elle se croit maline avec une arme dans les mains ? Je ne bougeais pas cependant même avec mon arc dans ses mains et qu’elle voulait et faire avaler le faite qu’elle aller me couper avec. Elle continuait de sourire et rebaissais mon arme. Je la surveiller du regard et la vis faire un geste délicat, pour remettre mon arme dans son étui. Mais au lieu de cela, elle agrippait ma petite bourse d’or et me la vola. Elle s’amusait à me le secouer sous ne nez. Cela la rendit ridicule.

-Dis donc ça en fait de l'argent pour un Elfe qui se mêle de tout, tu n'as pas autre chose à faire comme dépenser cet or ?

Pour le coup, c’est elle qui se mêle de tout et qui fait la fouine à dérober les affaires des autres. Elle continuait de sourire et cela commencer à m’exaspérer. Ce n’est pas une simple femme du pays qui va faire la maline devant moi quand même. Je fronçais les sourcils.

Rapide et agile, comme seule les elfes ont la capacité de faire, me lui attraper le poignet avec lequel elle ma petite bourse d’or. Je serrer fortement ma poigne pour qu’elle puisse lâcher sa prise et toujours avec rapidité, je pris repris ce qui m’appartenait de l’autre main et le rangeait sous mon manteau de cuir et de tissu. Je pris ensuite ma seconde dague, de ma mains gauche et vient la placer contre la peau pâle de son cou, juste sous son menton, la pointe de mon arme vers la gauche. Je plissais les yeux.

-Rend moi mon arme, tu vas te blesser avec, tu ne sais même pas la manier.

Avec le peu de lumière qui passer dans la ruelle, ma lame briller et faisait ressortie les dessins graver sur la lame. Je pressais un peu plus mon arme sur la peau de la femme, comme avertissement. Qu’elle n’essaye pas de jouer à la plus maline, si elle croit pouvoir rivaliser avec un elfe, elle se met le doigt dans l’œil. Surtout que je ne la laisserais pas s’enfuir avec mon arme, il n’y en pas deux paires identique dans le monde. Je continuais de tenir fermement ma prise sur son poignet et fis en sorte qu’elle ne puisse pas s’en servir.

-Je peux me montrer patient, mais dépêche-toi, j’ai d’autres choses, bien plus importantes, à faire.

Dis-je d’une voix froide et dur comme pour la presser. Si elle ne coopère pas, je serais obligé de lui arracher l’arme des mains, même si je dois en venir à lui entailler la peau.

_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Sam 3 Jan - 19:09

Une bataille de regard se lançait entre les deux individus qui se toisait de haut. Ewilan s'amusait déjà, car en plus du reste, il semblait plutôt susceptible, ce qui rendait évidemment, les taquineries encore plus comique. Plus il lui demandait d'arrêter , plus elle continuait. Après tous il n'avait qu'à pas venir chercher des ennuis. Il était agaçant avec son air hautain, savait t'il au moins ce que c'est que de s'amuser? Visiblement non, car il n'attendait pas bien longtemps pour poser la pointe de son arme sur sa gorge. Comme si c'était tous à fait normal, la rouquine ne broncha pas, le fixa en arquant un sourcil.

-Rend moi mon arme, tu vas te blesser avec, tu ne sais même pas la manier.


Quoi? Il parlait donc sans savoir ! Ewilan avait depuis plusieurs année une petite dague accroché à sa ceinture, certes elle n'était pas aussi cher et bien que celle de l'Elfe , mais elle coupait très bien! La Change Peau s'apprêtait à répliquer alors qu'il reprit, appuyant un peu plus contre sa peau :

-Je peux me montrer patient, mais dépêche-toi, j’ai d’autres choses, bien plus importantes, à faire.


Alors c'est comme ça? C'est comme ça qu'il voulait que ça se passe.... Mais non, ça ne se passera pas comme ça. Il l'avait chercher, à présent il l'a menaçait... Oh non il allait payer. Pour commencer, Ewilan recula pour ne plus avoir cette pointe piquante contre sa peau blanche. Gardant fermement la Dague de l'Elfe Blanc, elle lança :

- Tu te trompes j'aime moi aussi une Dague, et je suis sûre que je sais mieux la manier que toi.... Tu la veux ta petite épée ?


Fit t'elle d'un ton un peu moqueur en la lui montrant. Si il l'a voulait, il allait devoir la chercher, et pour ça, quoi de mieux qu'une course poursuite ?

- Et bien viens donc la Chercher, Elfe !


Sans attendre un instant, tu dévoila ta nature en te changeant en Renard en un éclair, attrapant la Dague entre tes crocs en démarrant à toutes vitesse. La Change Peau slaloma furtivement entre les gens et s'empressa de s'exiler dans une autre ruelle, celle ci contenant un arbre miraculé. La rouquine monta dessus et s'assit , laissant un instant sa queue de renard pendre dans le vide avant de revenir sous sa forme humaine , la dague en main. En voyant la silhouette de l'Elfe approcher, elle s'exclama :

- C'est moins facile d'un coup hein ! Aller arrête donc de faire ton sérieux, tu va pas me dire que t'es comme toutes les créatures de cette ville ?


Sans âme... termina t'elle intérieurement. Ewilan avait toujours été une grande gamine, il suffit de la rencontrer dans un de ses beaux jours et on est fasse à une jeune enfant, c'est déjà mieux que sauvage .

_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Sam 3 Jan - 22:31


La jeune femme ne semblait pas apeurer. Elle n’ait pas comme les autres femmes des villes, car lorsqu’elles se retrouvent avec un couteau sous la gorge, elle s’égosille et pleure de les épargner. Elle reculait simplement. Elle avait du courage ou alors c’est plus de l’inconscience. D’être aussi impulsif et voleuse la guidera à sa perte tôt ou tard, c’est bien ce que je reproche aux humains. Regarder les, la guerre les ruines et les rend vicieux.

-Tu te trompes j'ai moi aussi une dague, et je suis sûre que je sais mieux la manier que toi.... Tu la veux ta petite épée ?

Sait-elle au moins ce qu’est mieux manié une arme qu’un elfe qui s’entraine et combat depuis plus de 1500 ans ? J’aimerais bien voir ça, je suis curieux. La femme rousse me lançait ses paroles d’un ton moqueur. Elle me secouait ma drague sous me nez comme pour me narguer.

-Et bien viens donc la Chercher, Elfe !

D’un coup, la jeune femme devient un renard. Un change peau ! En voilà une surprise. Etonner, je fis un pas en arrière, laissant ainsi filer la bête à toute allure en évitant agilement les passant dans la rue qui ne le remarquer même pas. Je regardais autour de moi pour voir si elle n’avait pas fait tomber ma dague, mais cette maline l’avait emporté avec elle. Je me mis alors en course poursuite après l’animal roux qui galoper sur les dalles de la ville. Je me mis à chercher dans les autres ruelles en espérant la retrouver assez rapidement, je ne vais pas non plus passer la journée à lui courir après. Je la retrouve percher dans un arbre, dans une ruelle, en forme humaine avec mon arme à la main.

-C'est moins facile d'un coup hein ! Aller arrête donc de faire ton sérieux, tu vas pas me dire que t'es comme toutes les créatures de cette ville ?

Comment je peux être comme toutes les créatures de cette ville vu que je ne suis pas comme eux, je suis un elfe. Je ne comprenais pas vraiment ce qu’elle voulait dire par là mais je ne voulais pas essayer de le comprendre, tout ce que je voulais, c’était repartir de Dale.

Je réfléchis, comment j’aller réussir à monter là-haut, car j’imagine qu’elle ne compte pas redescendre. Je jetais un coup d’œil à l’emplacement de l’arbre, puis au mur qui était le plus proche du chêne. Parfait sa fera l’affaire. Je pris mon élan et m’élançais contre le mur en sautant et m’en servir de nouveau comme appuie pour de nouveau m’élancer mais cette fois vers l’arbre. En quelques secondes je me retrouvais sur une des grosses branches, à quelques pas de la femme.

Je m’avançais sans précipitation et avec un équilibre parfait, sans besoin de me concentrer. Je n’avais aucunement peur de tomber, mais plutôt qu’elle s’enfuie de nouveau avec son butin. Quand je suis plus qu’à deux pas d’elle je m’arrêtais et m’assit tout comme-elle, laissant mes jambes pendre dans vers le sol. Je la regardais sans méchanceté.

-Puis-je récupérer ce qui est à moi maintenant ?

Peut-être que si je lui demande gentiment elle me le rendrait. J’attendis patiemment espérant qu’elle ne serait pas trop longue à se décider. Mais un bruit dans la ruelle attirait mon attention. Un homme, assez gros, qui avait un long tablier sale, qu’il porter pour son travail, avait une barde de quelques jours s’avançait. Il avait les sourcils fronçais et pointé son doigts vers nous.

-Eh toi là-haut, la puterelle, c’est toi la semaine dernière qui m’a volé des tomates ! Vient ici que je t’attrape, tu vas voir ce que je leurs fait au voleuses de ton genre.

Je tournais la tête alors vers la jeune femme, et levais un sourcil surpris et amuser. C’est ça de trop trainer dans une ville et de voler pour se nourrir sans ensuite se cacher comme il faut. Je suis sûr qu’elle doit se pavané sur les toits des maisons se sentant libre. Je me levais et lui donna un bon conseil si elle veut ne pas avoir d’ennuis.

-Il vaudrait mieux partir d’ici.

Je m’élançais alors contre le mur le plus propre et agrippais le rebord du toit pour m’y hisser. Je me retournais et me penchais en avant essayant de voir la rouquine. Je lui fis signe de monter, là-haut, nous sèmerons plus vite l’homme que dans la foule.

_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Dim 4 Jan - 0:12

Ewilan était comme un enfant dans une cours de récréation. Sa cours c'était la ville, elle la connaissait par coeur et savait où se trouvait les dangers. Elle avait à présent un nouveau camarade qui se trouvait être un Elfe. Celui ci a de la peine à se détendre, mais La rouquine sentait que ça n'allait plus durer éternellement. La Change Peau attendait d'ailleurs ce dernier sur sa branche, avec la précieuse Dague de l'homme. Elle était magnifique, munie de multitudes de petits dessins gravés à même la lame. La renarde s'avérait être terriblement jalouse. C'est à ce moment là que la créature blanche apparut et monta sur l'arbre pour rejoindre la voleuse.

-Puis-je récupérer ce qui est à moi maintenant ?


Ewilan, sentant que l'Elfe dont t'elle ne connaissait le nom s'était enfin détendu allait la lui donner avec plaisir , mais un bruit inattendu stoppa son élan, au début de la ruelle se trouvait un homme énorme qu'elle reconnaissait parfaitement, lâchant un grognement au passage.

-Eh toi là-haut, la puterelle, c’est toi la semaine dernière qui m’a volé des tomates ! Vient ici que je t’attrape, tu vas voir ce que je leurs fait au voleuses de ton genre.


Un autre grognement s'échappa de la gorge de la Rouquine. Puterelle ? Il allait voir qui va se retrouver la tête encastré dans un mur entre les deux ! Prête à lui sauter dessus, prise par la rage, Ewilan faillit sauter dans la gueule du "Warg" , heureusement, L'Elfe blanc l'interpela au bon moment en sautant sur un toit :

-Il vaudrait mieux partir d’ici.


La belle souffla et rejoignit l'homme blanc en un bon , se penchant néanmoins vers l'humain obèse pour lui cracher dessus :

- C'est pas un Gros tas dans ton genre qui va m'insulter! Espèce de gros Porc.


Elle lui lança un caillou dessus et se redressa, souriant fièrement à l'Elfe et lui fit signe de la suivre. Agilement , elle courait entre les toits, slalomant en surveillant au passage si le propriétaire de la dague qu'elle tenait toujours la suivait. Il est vrai qu'elle avait un peu plus d'aise, à force de passer par là presque tous les jours. Voyant les frontières de la ville approcher, elle lui fit signe de monter dans l'énorme arbre feuillu qui se dressait devant eux. Une bonne cachette qui surplombait les frontières. Oui encore un arbre, mais c'était la seul cachette discrète qui ne les faisait pas quitter la ville. Ewilan s'installa sur une branche dont t'elle avait habitude de s'installer pour manger.
Attendant sa "victime". Lorsqu'il fut installé à côté d'elle, Ewilan sortit la dague lui appartenant et celle de l'Elfe :

- Tiens je te rends ta belle possesion. C'était vraiment drôle, qu'elle aventure quand même!


Ewilan sourit, finalement, il n'était pas si " normal " que ça. La rouqine ne pensait pas pouvoir le changer comme ça et pourtant. Ce qui est sûr c'est que maintenant, cet Elfe faisait partit de quelqu'un de proche à ses yeux.
La renarde tendit sa Dague, usée au manche en bois huilé, un déchet à côté de celle de l'homme aux longs cheveux :

- Bon... Finalement tu es peux être meilleur que moi en arme, surtout que la tienne est vraiment mieux, et en plus, t'en as deux ! Mais.... Tu n'es pas d'ici? Qui es tu ?


C'est vrai qu'aux vues de ses habits et de ses armes, il ne devait pas être pauvre, mais plus encore, il était un Elfe, hors à Dale, il n'y en a pas.

- Moi c'est Ewilan. Comme tu as pus le voir, je suis une Change-Peau, et aussi une voleuse de 19 ans occasionnellement .


Elle sourit fièrement, parce que , malgré ce que l'on pouvait penser, elle était fière d'elle, et personne ne la changera.


_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Dim 4 Jan - 11:30


La jeune femme sautait à son tour sur le toit avec agilité. Elle se penchait vers le marchand en contrebas pour lui lancer des injures grossières qui ne me sont pas bon de répéter. Je sourie étonner, quelle sauvage. Je me tenais plus loin du rebord ne voulant pas que je marchands me vois trop mon visage, je ne veux pas d’ennuie a Dale, surtout qu’il se trouve bien prêt de la forêt noire. Je remarquais que la rouquine prit alors un caillou et le jetais sur l’homme. Elle se retournait vers moi et me regardait fière d’elle. Je ne fis que soulever un sourcil surpris par tant de fougue. Elle vole et se permet de rejeter la faute sur le pauvre marchand qui essaye de gagner durement sa vie.

La jeune change peau me fit signe de la suivre puis se mit à courir sur les toits de la ville. Je la suivis essaiment, même si je ne suis pas habitué à courir sur des ardoises et des toits de chômes. Je la talonnais et vis la frontière de la ville qui venait à nous rapidement. Elle s’arrêtait alors près d’un autre arbre, un plus gros chêne que je précédant, et elle grimpait dedans comme un écureuil. Je la suivis grimpant de branche en branche, en exerçant des pirouettes pour balancer mon poids et me donner de la vitesse. Après avoir atteints la hauteur de la rouquine, je regardais autour de moi, où m’installer. Je n’ai pas l’habitude de m’assoir et de regarder le temps qui passe, c’est assez ennuyeux à vrai dire. Mais je ne voulais pas contrarier la demoiselle, elle semblait si lunatique. Je m’assis alors sur une branche. La jeune femme sortie alors deux dagues, la mienne, et une autre, plus petite, plus abimer et grossièrement tailler.

-Tiens je te rends ta belle possession. C'était vraiment drôle, qu'elle aventure quand même !

Je pris mon arme et la remerciais d’un signe de tête. Oui en effet, qu’elle aventure tout ça pour récupérer mon arme. La prochaine fois je tiendrais je me tiendrais loin des voleuses farouches et espiègles. D’un geste souple je rangeais mon arme dans son étui. La jeune femme me tendit sa dague, la lame semblait bien entretenue mais le manche était beaucoup plus usé, et le bois était sombre. Alors que je regardais attentivement son arme, elle lançait.

-Bon... Finalement tu es peux être meilleur que moi en arme, surtout que la tienne est vraiment mieux, et en plus, t'en as deux ! Mais.... Tu n'es pas d'ici? Qui es-tu ?

Oui, j’en ai deux, car c’est ainsi qu’on se bat avec des dagues, c’est léger et donc il faut savoir en manier deux, séparément. J’ai depuis longtemps eux ses dagues, j’en oublie parfois leurs capacités. Forger par les elfes il y a bien longtemps, elles sont en mithril, elles sont un cadeau précieux à mes yeux. Mes armes me suivent partout en guerres et dans les combats.

La jeune femme avait raison, je ne suis pas de Dale il ne faut pas être devin pour le savoir, ça saute aux yeux. Il n’y a que des Hommes en ville, aucun elfe ne vie ici, on préfère vivre en forêt, plus proche de la nature, nous la comprenions bien mieux. Je lui rendis sa dague, qui devait être son seul bien de possession.

-En effet, je ne suis pas d’ici. Je suis Legolas, fils de Thranduil, roi de Vertbois-le-Grand.

Je ne suis pas si loin de mon foyer, mais j’ai une quête que je dois accomplir et pour cela je dois partir les terres du milieu sans relâche. La jeune femme se présentait par la suite d’un air fier d’elle.

-Moi c'est Ewilan. Comme tu as pu le voir, je suis une Change-Peau, et aussi une voleuse de 19 ans occasionnellement.

19 ans, ce n’est encore qu’une enfant et elle semble si seule dans cette ville. Mais c’est bien là la capacité des change peau, ils aiment vivres seul, éloigner du monde et ne cherchant parfois qu’à rester sous leur forme animal, oubliant leur forme humaine. Cela me fait penser à celui qui vie non loin de la lisière de la foret noir, Beorn, qui vie particulièrement en pleine nature.

-Les changes peaux sont rares, c’est un honneur d’en rencontrer un deuxième.


Le visage d’Ewilan était plus joufflu et moins fin que celui de Tauriel mais les cheveux se ressembler même si ceux de l’elfe lui tombe jusqu’en bas des reins. Je baissais légèrement la tête pensant à elle. Où peut-elle se cacher ? La retrouverais-je au moins un jour ? Sa se doit elle est rentré à verbois-le-Grand alors que je suis encore là à bavarder.

-Je t’avais pris pour quelqu’un que je cherche tout à l’heure.

Je relevais la tête vers elle et la fixais tout en gardant mon regard placide.


_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Dim 4 Jan - 14:35

Ainsi donc, cet Elfe ce trouvait être un Prince. Voilà pourquoi il était si à cheval sur la justice et surtout que ces possession étaient si chère. Au moins, il n'était pas le futur Roi de Dale, ça aurait été chaud pour Ewilan. Déjà que les deux individus se trouvaient être l'opposé de l'autre : D'un côté nous avions un jeune homme dont l'avenir promet, qui est juste et qui a d'énorme capacité, un futur souverain, et de l'autre nous avons une gamine sans avenir, voleuse, un futur trophée pour les chasseurs de Prime. La Rouquine en était parfaitement consciente , Mais sa vie était ainsi, et elle devait faire avec.

-Les changes peaux sont rares, c’est un honneur d’en rencontrer un deuxième.


La tête de La Change Peau se redressa d'un coup, ainsi donc, elle n'était pas si seul que ça ! Il y avait d'autres animaux de son espèce dans ce monde ! Jamais elle n'y aurait cru et pourtant, c'était vrai. Quoique le mot rare rendait les choses plus compliquée d'un coup.

-Je t’avais pris pour quelqu’un que je cherche tout à l’heure.


Quelqu'un d'autre ? Une personne à Dale pourrait t'elle ressembler à la Rouquine ? Cela faisait depuis sa naissance qu'elle parcourait les rues de cette ville, et jamais elle n'avait encore vu quelqu'un lui ressemblant de quelconques façons.

- Je ne pense pas que ce soit un Honneur pour un Prince de rencontrer une voleuse comme moi, je suis peut être une change peau, mais je ne vaut qu'une poignée de pièce pour ma capture et ma mort, je pense qu'il y a mieux comme rencontre.


Elle sourit, la vérité ne la blessait plus, elle s'en moquait bien. La rouquine avait apprit à ne plus faire attention aux choses nuisantes, comme les gens, et les choses auquel elle ne devait pas penser.

- Si tu cherches une Rousse, en 19 ans, et en connaissant cette ville comme ma poche, je n'en ai jamais vu. Peut être est t'elle passé lorsque je n'y étais pas, mais ce fut de court passage . Ne perds pas espoir , c'est pas difficile à trouver des filles comme moi, ça ce voit de loin.



Ewilan marqua une courte pause, songeant encore dans ces souvenirs, non vraiment, elle n'avais jamais vu une fille lui ressemblant.

- Ainsi donc tu es un Elfe Royal... C'est comment la vie de château ? Tu as une chambre à toi? mange tu à ta faim ? Comment ce passe tes journée ? Je sais je suis plutôt curieuse, mais j'aimerais bien comprendre ce que c'est de tout avoir, en particulier le minimum que je n'ai pas


Et oui, Ewilan n'a pas de maison, elle ne mange jamais à sa faim et ne se nourrit que de fruit volé, car elle ne sait absolument pas cuisiné. D'un côté, vivre dans un château est un énorme rêve. D'un autre côté, elle ne sait si elle pourrait renoncer à sa libertée et à sa forêt.

_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Dim 4 Jan - 17:54


La jeune fille eu un éclat de surprise dans le regard. Comme si m’es paroles l’étonner ou plutôt, qu’une personne pouvait lui ressembler. Ewilan répondit que pour elle ce n’était pas un honneur pour moi de rencontrer de tierce personne comme elle, voleuse et arrogante. Elle expliquait alors qu’elle devait surement être recherchée et sa tête mise à prix pour une poignée d’or. Pour elle, elle n’était pas la meilleure des rencontres. Elle dit cela tout naturellement, comme si elle accepter d’être rien en ce bas monde. Je me mis à me parler tout bas, comme à moi-même et en fixant le ciel.

-Tout le monde à une place importante, il faut juste là trouver.

Je venais d’utiliser ma langue natale, la jeune femme ne comprendrait pas mais je ne compter pas le dire pour elle, mais pour moi. Elle avait l’air tellement surprise de voir un prince dans les rues de Dalle, mais je voulais lui dire, je ne trouve pas encore ma place, tout comme elle semble ne pas avoir trouvé la sienne. Ewilan se mis à parler et le son de sa voix me sortit de mes pensée.

- Si tu cherches une Rousse, en 19 ans, et en connaissant cette ville comme ma poche, je n'en ai jamais vu. Peut-être est -elle passé lorsque je n'y étais pas, mais ce fut de court passage. Ne perds pas espoir, c’est pas difficile à trouver des filles comme moi, ça se voit de loin.

Je tournais la tête vers elle et scrutais son visage. Elle avait raison, et au plus profond de moi je voulais qu’elle ait tort, que Tauriel soit passé par ici il n’y a pas longtemps. Peut-être que je la cherche pour rien, et qu’elle est à Vertbois-le-Grand et que je perds mon temps. La rouquine marquait une pause et repris de plus belle.

-Ainsi donc tu es un Elfe Royal... C'est comment la vie de château ? Tu as une chambre à toi? Manges-tu à ta faim ? Comment se passe tes journées ? Je sais je suis plutôt curieuse, mais j'aimerais bien comprendre ce que c'est de tout avoir, en particulier le minimum que je n'ai pas.

Je parus surprise, et cette fois, cela se lisait sur mon visage. Tant de question à la fois que je ne peux répondre en même temps. Je nouer mes doigts entre eux et sourie légèrement. La vie au château … Je passe tellement de temps à essayer de nettoyer la foret noir de ses nuisibles, a intercepter des troupes orcs, à aller au combat, comme j’ai dus faire lors de la bataille des cinq armée, que je n’ai pas vraiment le temps de me pavaner comme le fait mon père dans les bâtiments.

-Je ne peux pas vraiment répondre à t’as première question du faite que je passe la majeur partie de mon temps en dehors du château. Et oui j’ai ma propre chambre.

Mais c’est bien rare que nous dormions autant que les humains, nous avons besoin de moins d’heure de sommeil. Il peut y avoir des exceptions, mais je parle de cause, je ne suis pas du genre à rester trop longtemps dans mon lit. De plus je n’aurais pas trop le droit sachant que j’ai des obligations qui m’attende.

-Et il ne faut pas croire que nous gavons comme des nains leurs des repas comme les leurs. Ne mangeons très peu mais apprécions la bonne nourriture et le bon vin.

La curiosité de la jeune femme me plaisait. Elle s’instruit de chose qu’elle ne connait pas, ce que je n’arrive pas à faire parfois. Elle semblait si sauvage et encore si jeune. Je penchais la tête vers mes doigts entrelacés.

-Je passais mes journées à essayer de maintenir l’ordre dans la foret noir mais en ce moment, je chevauche à la recherche d’une elfe qui met chère.


Je fis une courte pause puis repris d’un ton plus entrain.

-Et toi que fait tu de tes journées ?

Je repensais à la bourse d’or qu’elle m’avait dérobé et que j’avais récupérer. Elle ne doit pas avoir d’argents si elle vole pour subvenir à ses besoins. Elle ne doit pas avoir non plus de maison, de toit au-dessus de sa tête lorsque le temps n’est pas propice à une sortie. Prit de pitié, je pris le petit sac de cuir que j’avais soigneusement rangé dans l’intérieur de mon habit de voyage. Je défie le lacet de cuir en pris une poignée que je déversais dans la main de Ewilan.

-Avec ceci tu ne voleras pas prochainement j’espère.

Je lui lançais alors un sourire, léger mais sincère.



_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Dim 4 Jan - 20:01

-Je ne peux pas vraiment répondre à t’as première question du faite que je passe la majeur partie de mon temps en dehors du château. Et oui j’ai ma propre chambre. Et il ne faut pas croire que nous gavons comme des nains leurs des repas comme les leurs. Ne mangeons très peu mais apprécions la bonne nourriture et le bon vin. Je passais mes journées à essayer de maintenir l’ordre dans la foret noir mais en ce moment, je chevauche à la recherche d’une elfe qui met chère.


Cette longue explication fut alternée par quelques poses de temps en temps. Cet Elfe avait beaucoup de chose dont Ewilan révait : Un but à sa vie , Une vraie famille , un chambre, à manger quand il le souhaite. Bon visiblement , et comme elle l'avait déjà entendu , ces créatures aux oreilles pointues ne mangent pas beaucoup, pourtant elle devrait, il y en a qui n'ont rien à manger, comme elle, qui donnerait beaucoup pour être à leurs places.

-Et toi que fait tu de tes journées ?


Pourquoi ce genre de question ? La vie d'une moins que rien intéressait donc un Prince qui avait beaucoup mieux à apprendre? bon cette question pouvait aussi se tourner vers : Pourquoi cette voleuse veut t'elle en savoir plus sur la vie qu'elle n'auras jamais ? Certes... Mais ça ne traversa pas l'esprit de la Rouquine qui regardait vers l'horizon. Comment serait sa vie si elle était riche? Mieux, mais encore ? aviverait t'elle loin d'ici ? Ferait t'elle des dons pour les pauvres comme elle en ce moment ? Sûrement.

-Avec ceci tu ne voleras pas prochainement j’espère.


Lança l'Elfe blanc en déversant quelques pièces d'or dans les mains frèles de la Change Peau. De l'argent ! pour la première fois de sa vie elle avait de l'argent ! ce n'était presque rien comme prix total, mais peu importe, elle avait, dans ces mains, assez de pouvoir pour manger à sa faim sans risquer de se faire couper les mains deux ou trois jours ! sous le choc, ses yeux de glace restaient figé sur les pièces brillante qu'elle rangea soigneusement dans sa sacoche en cuir accroché à sa ceinture contre la fourre de sa dague, la Saccoche vide qui ne lui servait jamais puisqu'avant, elle n'avait pas d'argent.

- Je... Je ne sais pas trop comment réagir... C'est la première fois.. Que j'ai de l'argent de toute ma vie.... Et que je reçois quelque chose de la part d'un autre...


La Rouqine fixait l'horizon, sous le choc, comme si on venait de lui offrir un palais de Glace de 4 étages. Jamais elle n'aurait cru ressentir une tel sensation, dépsenser cette précieuse somme sera difficile, il faudra bien choisir. Tant d'idées traversait la tête de la Change peau qui finit par secouer la tête et la tourner :

- Merci Beaucoup !


Elle était si heureuse qu'elle fondit sur l'Elfe pour lui faire un câlin, si elle ne s'était pas retenue, elle lui aurait lécher la joue, par réflex Animal. Jamais encore on ne lui avait fait plaisir comme ça . Un instant plus tard, elle était à nouveau assise , reprenant son souffle :

- Wow.... Ça fait vraiment bizarre.... Donc... Oui ! Ma vie à moi ? Et bien... Je me réveille la matin, en général sur une branche d'arbre bien haute de la Forêt Noire, je me change en. renard pour aller voler à manger , je mange, je fuis le danger et je dors. Et un si de suite. On pourrait résumer ça au fait que je ne vie pas, je survis.



_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Dim 4 Jan - 21:54


Ewilan semblait étonner de mon geste. Je n’aime pas voir les gens arriver au stade de prendre une certaine habitude au gout de la pauvreté. Mais ce n’est pas pour autant que je donnerais de l’argent à tout les pauvres de la terre du milieu. Peut-être que son joli visage et ses cheveux si familiers m’ont poussé à cela. La jeune femme regarder d’abords les pièces émerveiller pour ensuite les rangées dans une petite sacoche en cuir qu’elle avait accroché sur sa ceinture.

-Je... Je ne sais pas trop comment réagir... C'est la première fois.. Que j'ai de l'argent de toute ma vie.... Et que je reçois quelque chose de la part d'un autre...

Elle semblait totalement bouleverser, elle fixait l’horizon et avait l’air de réfléchir. Je suppose à ce qu’elle va pouvoir s’acheter avec. J’espère qu’elle ne fera pas trop de jolie. Je sourie discrètement, content de rendre quelqu’un heureux, même si elle est mesquine et espiègle. On a tous besoin de ça. La jeune fille secoua la tête et me remerciait. J’allais dire quelque chose mais Ewilan fondis sur moi et mis ses bras autour de moi pour faire un câlin. J’étais totalement gêner et je ne bougeais pas la laissant encore dans son petit moment de bonheur. Je ne suis pas habituer au marque d’affection, ayant était élever dans une atmosphère strict et ayant un père qui exprime jamais son affection. Elle se rassit correctement et me fis un soulagement. Elle reprenait son souffle, encore toute émerveillé.

- Wow.... Ça fait vraiment bizarre.... Donc... Oui ! Ma vie à moi ? Et bien... Je me réveille le matin, en général sur une branche d'arbre bien haute de la Forêt Noire, je me change en. Renard pour aller voler à manger, je mange, je fuis le danger et je dors. Et un si de suite. On pourrait résumer ça au fait que je ne vie pas, je survis.


La survie est beaucoup plus dure. Mais elle est encore jeune, elle peut se rattraper du temps qu’elle a perdu, s’installer quelques pas en pleines nature, se faire un toit, avoir des biens et vivre épanouie. Tout comme Beorn qui vie à la lisière de Vertbois-le-Grand. Et puis je suis sûr qu’il doit en avoir d’autre des changes peaux, si elle se met en quête de les retrouver, elle pourrait se renseigner de leur mode de vie. C’est sûr que si on né ainsi, sans que personne ne nous apprenne, on doit être perdu. Je lui lançais alors d’un ton d’entrain.

-Tu devrais aller rendre visite à Beorn, il est comme toi, il t’apprendrait beaucoup de chose.


Même s’il pouvait se montrer un peu brutal, il est sage et très proche de la nature. Il saurait lui enseigner des bases et l’aider à mieux vivre. Ou alors Ewilan préfère survivre ainsi continuant à voler, car le peu d’or que je lui ai donné, je ne lui suffirai pas longtemps. Il n’y aura pas tout le temps quelqu’un derrière elle pour l’aider, il faut qu’elle prenne les choses en mains. Je repris alors pour lui donner le lieux où elle saura trouver le change peau si elle le désire.

-Il habite de l’autre côté de la forêt noire.


_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Ewilan


avatar
MEMBRE - Ewilan
Age : 22 Féminin
Localisation : Au fond d'une fôret
Messages : 177


Feuille de personnage
Héros: Niveau 1
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Lun 5 Jan - 19:43

-Tu devrais aller rendre visite à Beorn, il est comme toi, il t’apprendrait beaucoup de chose. Il habite de l’autre côté de la forêt noire.

Ewilan parut d'abord surprise, elle pensait que Beorn n'était qu'une légende, qu'un ancètre à la limite mort il y a longtemps. Beaucoup de choses circulent sur ce change peau, mais La Rouquine n'était pas prête à aller le retrouver, c'était un Change Peau ours, et chaque créature de cette espèce possède un caractère semblable à son animal, comme Ewilan est rusée et voleuse. Beorn devait être très solitaire, et plutôt caractèrielle, hors la Change Peau ne supportait la présence uniquement de ceux qu'elle apprécie, comme Legolas par exemple. Qui devait être parmis ses seuls maigres fréquentation. Elle est une fille solitaire, bien que de vivre avec un toit lui ferait plaisir, elle ne serait capable que de le faire avec une personne qui lui est chère, pas avec une légende énorme.

- Je croyais que Beorn était une légende... C'est étrange.... Mais je ne peux vivre avec lui, je ne supporte la compagnie que de ceux qui me sont chère, c'est un Change Peau Ours, il doit être solitaire, il ne supportera pas ma compagnie. Je pense être mieux comme ça pour l'instant.


Ewilan sourit en coin, regardant ses pieds se balancer, elle avait peur de changer ses habitudes pour quelque chose qu'elle ne connaissait pas. Enfin... Peur n'était pas le bon mot, mais elle ne pouvait pas partir comme ça, elle devait se montrer prudente, sans argent, ou du moins presque, sans protection, sans grande force physique, elle ne pouvait s'aventurer loin dans la forêt noire, bien que dans le fond, elle en mourrait d'envie.

- Les Changes Peaux on besoins d'un entourage restreint de personnes qui leurs sont chère uniquement, c'est pour ça que tu es la première personne avec qui je discute vraiment. C'est un peu compliquer de partir comme ça chez quelqu'un d'autre , surtout s'il est de la même espèce, je ne peux me permettre de réclamer foyer chez quelqu'un d'autre que je ne connais presque pas.


Ewilan fixa l'Elfe blanc longuement, ses yeux glace se perdant dans les siens. Une voix aux lions résonna venant de la ville, de son ouïe fine , la Change peau Put entendre :

- Nous devons la retrouver.... ne doit pas être bien loin....


La belle se retourna vers l'Elfe avec un sourire gênée accompagnée d'un fin rire. Et oui, ainsi allait sa vie et même dans cette arbres, les deux créatures ne sont pas épargnée du danger. Il était temps pour eux de se quitter.

- Je suis désolée, mais je crois qu'il est temps de se quitter, sinon nous aurons encore des problèmes... Nous nous Reverrons... Prince de la Forêt Noire.


Elle lui adressa un dernier regard, puis sans attendre un instant de plus, se changea en Renard , descendant de l'arbre en quelque bon, filant dans les bosquets, sa fourrure rousse se perdant à l'horizon. Elle n'était pas prête d'oublier cette rencontre...

[HRP : J'ai voulu conclure pour laisser plus de choses pour le prochain rp *^* merci beaucoup c'était top ! *^* je te laisse clore Wink ]

_________________

Kit By Ewilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Legolas


avatar
MEMBRE - 01
Age : 21 Féminin
Messages : 258


Feuille de personnage
Héros: Niveau 3
Pouvoirs & Compétences:
Objets & Artefacts :

MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   Mer 7 Jan - 16:35


Ewilan m’expliquait alors qu’elle pensait que Bern était une légende pour elle. Mais elle ne semblait pas prête d’aller à sa rencontre je lui aurais au moins indiqué le chemin si un peu l’envie lui viens d’aller lui parler et d’échanger quelque connaissance, même si la rouquine ne lui apportera surement aucune nouvelle qu’il ne sache pas. La jeune femme dit aussi que les changes peaux étaient difficiles à côtoyer au quotidien. Je veux bien la croire, ils ont leur caractère animal qui ressort parfois. Elle me fixait et je réfléchissais sur ce qu’elle venait de dire. Mais une voix, résonnait très loin, dans les rues de la ville. La jeune fille eut l’air de l’entendre aussi, surement grâce à sa capacité de renard.

-Nous devons la retrouver.... ne doit pas être bien loin....

-Je suis désolée, mais je crois qu'il est temps de se quitter, sinon nous aurons encore des problèmes... Nous nous Reverrons... Prince de la Forêt Noire.


La demoiselle se retournait vers moi avec un fin sourire. Elle me regardait puis en un bref moment, elle se transformait en renards, pour ensuite descendre de l’arbre en quelques bons et fuir dans les bosquets. Je regardais où se trouver le soleil dans le ciel. Il était bien trop bas maintenant, plus la peine de chercher ici, Tauriel n’est surement même jamais passer par là.

D’on bond, je m’élançais vers le sol et tombais car terre d’un petit claquement sec de mes chaussures en cuir. Je me mis en route vers l’endroit où j’avais laissé mon cheval. A quoi bon rester ici, je vais essayer de la chercher ailleurs. Je retrouvais assez vite mon chemin et détachais mon cheval où il c’était reposer. Agilement, je grimpais sur ma selle et le dirigeais vers les grandes portes de la cité pour en sortir.

Ainsi, je venais de faire la connaissance d’une grande peau, jeune, fourbe et voleuse. J’espère que la prochaine fois que je la rencontre, elle n’essayera pas de me voler mon or où alors mes armes, car je serais contraint de lui couper la main pour de bon même si elle essayera de faire la maline. Mais je ne pense pas qu’elle essayera de me voler une seconde fois, peut-être car elle s’est qui je suis dorénavant. C’est yeux bleu de glace me semblait encore devant moi, comme un mirage. Ses yeux qui brillaient de l’éclat d’une liberté promise et dangereuse.



_________________

Ah, d'accord:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordoftherings-rpg.forums-actifs.com/t46-legolas-prince-d

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que la lune me guide |pv Ewilan|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que la lune me guide |pv Ewilan|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» Un soir de pleine lune
» [Guide]Le prestige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lord Of The Rings RPG :: LA TERRE DU MILIEU :: 
LES MONTAGNES DE L'EST
 :: Dale
-